Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Vigneux-sur-Seine : aucun élève cette semaine au collège Paul Eluard à l'appel de la FCPE

-
Par , France Bleu Paris

La FCPE du collège Paul Eluard de Vigneux-sur-Seine (Essonne) demande aux familles de garder les enfants chez eux. La fédération de parents d'élèves, soutenue par les enseignants, dénoncent le sureffectif dans cet établissement et réclament la construction d'un troisième collège

Collège Paul Eluard de Vigneux-sur-Seine. 06.05.19
Collège Paul Eluard de Vigneux-sur-Seine. 06.05.19 © Radio France - VD

Vigneux-sur-Seine, France

Pas plus de 4 élèves se sont rendus ce lundi matin pour la rentrée après deux semaines de vacances au collège Paul Eluard de Vigneux-sur-Seine. La grande majorité des parents d'élèves ont suivi l'appel lancé par la FCPE demandant aux familles de garder les enfants chez eux pour protester contre le sureffectif dans ce collège classé en Réseau d'éducation prioritaire. Normalement, la capacité d’accueil est fixée à 780 personnes, actuellement , il y a 792 élèves et une centaine d'adulte.   

Semaine morte au collège 

Pour Corrinne Blugeon, présidente FCPE du Collège Paul Eluard, les conséquences de sureffectifs sont nombreuses. D'abord, la sécurité, "il y a des bousculades notamment au changement de classes dans les couloirs, il y a  eu des entorses des choses comme ça". L'apprentissage pose également problème : "Les enseignants ont plus de mal à démarrer les cours. Les conditions de travail des enfants sont totalement dégradés, donc un stand est mis en place devant le collège, le collège n'est pas fermé mais on demande aux parents, en signe de contestation de ne pas mettre leurs enfants aux collèges. C'est donc une semaine morte au niveau du collège qui est prévu"  

Refondation de la carte scolaire 

Les élèves sont censés être 25 par classe au maximum, ils sont près d'une trentaine en ce moment. Sébastien Lagarde, professeur de mathématique confirme : "On est souvent 28/29 par classe, donc plus possible de prendre en charge les élèves de façons différenciés,donc ces élèves en pâtissent énormément au niveau des apprentissages". Les parents d'élèves comme les enseignants demandent donc une refondation de la carte scolaire : faire en sorte que des élèves de Vigneux-sur Seine ( où les deux collèges sont saturés) puissent se rendre à Montgeron, là où les collèges ne sont pas saturés et à plus long terme la solution serait selon eux, la construction d'un troisième collège à Vigneux.