Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Villars : les parents d'élèves occupent l'école du Bois Monzil jour et nuit

lundi 28 mai 2018 à 15:39 Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire

Des parents d'élèves occupent 24h sur 24 l'école maternelle du Bois Monzil de Villars depuis mercredi dernier. Ils protestent contre un projet de fermeture de la troisième classe de l'école.

L'école maternelle Bois Monzil est recouverte d'affiches et banderoles en tout genre depuis quelques jours
L'école maternelle Bois Monzil est recouverte d'affiches et banderoles en tout genre depuis quelques jours © Radio France - Mathilde Montagnon

Villars, France

Ils dorment dans les locaux et se relaient jour et nuit pour maintenir une présence. Depuis mercredi dernier, des parents d'élèves occupent 24h sur 24 l'école maternelle du Bois Monzil de Villars. Ils protestent contre un projet de fermeture de la troisième classe de l'école. 

Sarah a trois enfants. L'un est déjà inscrit à l'école maternelle. Le plus petit doit commencer l'école à la prochaine rentrée. Elle fait partie des parents d'élèves mobilisés depuis le début.

Les parents d'élèves se relaient pour que l'école soit occupée 24h/24 - Radio France
Les parents d'élèves se relaient pour que l'école soit occupée 24h/24 © Radio France - Mathilde Montagnon

Dans cette école, il y avait 62 enfants cette année, auxquels il faut ajouter dix toute petite section, c'est à dire des enfants de moins de 3 ans.  A la rentrée prochaine, on attend 57 enfants. Cinq autres pourraient s'inscrire dans les prochains jours. Sans compter 12 enfants de moins de 3 ans. Si la troisième classe est supprimée, l'école du Bois Monzil ne pourra plus accueillir les toutes petites sections (ce n'est pas une obligation hors zone d'éducation prioritaire). Et il pourrait y avoir de 28 à 31 enfants par classe. Une moyenne élevée qui inquiète les parents.

Reportage de Mathilde Montagnon

Les parents d'élèves multiplient les actions pour faire connaitre la situation de l'école : pique-nique dimanche dernier pour la Fête des mère, les maîtresses invitées à dormir également dans l'établissement, page facebook, opération escargot ce mardi matin.... Ils attendent d'être reçus par l'inspection académique de la Loire.