Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Virus en Chine : inquiétude des élèves de la section internationale chinois dans un lycée près de Poitiers

-
Par , France Bleu Poitou

Le coronavirus continue de se propager en Chine, notamment autour de la ville de Wuhan dans le centre du pays. Cette épidémie inquiète la communauté chinoise, comme les élèves chinois du Lycée pilote innovant et international (LP2i) situé à Jaunay-Marigny, près de Poitiers.

Yue et Wenjin, deux élèves chinoises scolarisées au Lycée pilote innovant et international (LP2i), près de Poitiers.
Yue et Wenjin, deux élèves chinoises scolarisées au Lycée pilote innovant et international (LP2i), près de Poitiers. © Radio France - Maïwenn Bordron

Le lycée pilote innovant et international (LP2i), situé à Jaunay-Marigny, près de Poitiers, accueille chaque année 30 élèves chinois au sein de sa section internationale. Les élèves y suivent des cours de français intenses à partir de la seconde et passent le baccalauréat, comme les élèves français. Depuis quelques semaines et l'apparition d'un mystérieux virus dans le pays, la communauté chinoise du lycée suit également de près la situation en Chine.

L'épidémie suivie de près depuis le Poitou

La plupart de ces élèves viennent de Shenzhen, une ville située à plus de 11 000 km de Poitiers.  Ils suivent donc de loin ce qui se passe dans leur pays, tout en restant très informés sur la situation.  Shuyang par exemple est en classe de seconde et sa cousine habite à Wuhan, une ville située dans le centre de la Chine où est apparue le virus en décembre. "Elle reste à la maison, ce n'est pas possible de sortir", explique l'élève de 16 ans, qui apprend le français. Ces élèves chinois s'informent tous les jours sur internet et donnent des conseils à leur famille en Chine, même lorsque celle-ci ne vit pas à Wuhan.

Mes grands parents ne mettent pas de masques, ils ne font pas de sport pour éviter cette maladie. Du coup, je m'inquiète tout le temps, je leur dis qu'il faut faire attention à tout.            
Wenjin, élève de terminale au LP2i

Yue, 17 ans, elle aussi envoie "des informations tout le temps" à ses parents et à ses grands-parents. Elle s'inquiète "beaucoup" pour sa famille ou ses amis restés en Chine : "On a trop peur de cette maladie", affirme-t-elle. Selon Yue, le virus est sur toutes les lèvres de ces élèves chinois, ils en parlent entre eux dès qu'ils se retrouvent pour manger. Cette élève de 17 ans voulait rentrer chez ses parents pour les vacances de février, mais elle a peur de rester bloquée en Chine. Elle réfléchit donc à changer ses plans à cause du virus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu