Éducation

VOTRE AVIS - Rentrée scolaire: le public, c'est moins bien que le privé ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne mercredi 31 août 2016 à 16:46

281 035 élèves font leur rentrée dans l'académie de Dijon
281 035 élèves font leur rentrée dans l'académie de Dijon © Maxppp - Lionel Vadam

Ce jeudi c'est la rentrée scolaire pour un peu plus de 280 000 élèves de la maternelle à la terminale dans l'académie de Dijon. Cette rentrée 2016 est marquée par la réforme des retraites. A noter que le nombre d'élèves inscrits dans le privé continue d'augmenter.

L'enseignement dispensé dans le privé est-il meilleur que dans le public? à chaque rentrée scolaire,  c'est la même question. D'abord, si on examine les raisons qui poussent les parents à scolariser leurs enfants dans un établissement privé on se rend compte que  1) ce n'est pas forcément par conviction religieuse, 2) les taux de réussite des élèves sont comparables dans le public et le privé, 3) les cours sont identiques. Alors qu'est-ce qui fait pencher la balance vers une école privée ? tout d'abord les parents estiment que les enfants sont mieux encadrés. Et puis, dans le privé, il n'y a pas de grève à répétitions.

Dans l'académie de Dijon, on trouve 17 034 enseignants dans le public et 2225 dans le privé, 1er et 2 ème dégré confondus - Aucun(e)

Dans la grande majorité des cas, les établissements privés ont conclu un contrat avec l'Etat. Ils sont donc soumis aux mêmes objectifs que le secteur public. Les programmes sont les mêmes et la qualification des enseignants est identique. La seule différence, c'est que les enseignants du privé sont recrutés directement par le chef d'établissement. Et puis, il ne faut pas oublier que l'école privée est payante!

La rentrée 2016 est marquée par la mise en place de la réforme des collèges - Aucun(e)

Si les effectifs sont quasi stables dans le public, en revanche, ils ont tendance à augmenter dans le privé. Ainsi dans l'académie de Dijon, 11 % des élèves sont scolarisés dans le privé pour cette rentrée 2016. Soit une augmentation de 1,7 % dans le 1er degré et 2,4 % dans le second degré.

  • Rentrée scolaire, le public c'est moins bien que le privé ? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce jeudi à 8h15 au 03 80 42 15 15.

  • A 7h52  l'invité France Bleu Bourgogne est Bruno Ecard, le président de la PEEP 21, la fédération des parents de l'enseignement public

Partager sur :