Infos

VOTRE AVIS - Vos enfants sont-ils en sécurité à l'école ?

Par Véronique Narboux, France Bleu Bourgogne mercredi 21 septembre 2016 à 17:54

© Maxppp - Franz Chavaroche - Nice Matin

Ce mercredi, les principaux et proviseurs de lycée ont manifesté devant le Rectorat de l'académie de Dijon pour dire leur exaspération. Face à la menace terroriste, ils déplorent de n'avoir aucune consigne précise pour assurer la sécurité des élèves.

Dix ans qu'ils n'avaient pas manifesté ! Il faut dire qu'ils sont peu coutumiers du fait mais cette fois, la coupe est pleine pour les chefs d'établissements scolaires. A l'appel du SNPDEN, le Syndicat National des Personnels de Direction de l'Education Nationale, ils étaient 109 à se réunir devant le siège de l'académie de Dijon. Leur casse-tête : comment assurer la sécurité des élèves qui veulent fumer ? Quand les jeunes se réunissent devant l'établissement, ils deviennent une cible facile pour les terroristes. A l'inverse, si on les autorise à fumer dans l'enceinte de l'établissement, on ne respecte plus la loi Evin.

50 MILLIONS D'EUROS POUR SECURISER LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

La question de la sécurité des élèves va bien au-delà de la gestion des habitudes des jeunes fumeurs. Le gouvernement a demandé à chaque chef d'établissement d'organiser trois exercices de sécurité, notamment un exercice de dispersion, dans l'hypothèse d'une intrusion terroriste. Il promet aussi une enveloppe de 50 millions d'euros, à destination des collectivités territoriales pour les travaux de sécurisation des établissements.

Vos enfants sont-ils en sécurité à l'école ? Témoignez sur Facebook, Twitter et ce jeudi à 8h15 au 03 80 42 15 15

L'invité de France Bleu Bourgogne, à 7h52 : Lionel Jeanneret, inspecteur académique en charge des établissements et de la vie scolaire au Rectorat de Dijon

Lionel Jeanneret, inspecteur académique en charge des établissements et de la vie scolaire au Rectorat de Dijon - Aucun(e)
Lionel Jeanneret, inspecteur académique en charge des établissements et de la vie scolaire au Rectorat de Dijon - DR

Partager sur :