Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Weekends d'intégration : à Limoges les étudiants sont sous contrôle

lundi 8 octobre 2018 à 18:59 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Le gouvernement lance ce mercredi une campagne nationale pour mieux encadrer les weekends d'intégration des étudiants et éviter les dérives et les excès en tous genres. Mais à Limoges dans plusieurs associations d'étudiants on a déjà pris des mesures pour éviter les débordements.

Le dernier weekend d'intégration des étudiants en médecine et pharmacie de Limoges
Le dernier weekend d'intégration des étudiants en médecine et pharmacie de Limoges - ©ACE2MPL

Limoges, France

"Chez nous, le mot bizutage doit disparaître du vocabulaire" affirme Pierre-Marie étudiant en sixième année de pharmacie qui vient d'organiser avec l'amicale des étudiants en médecine et pharmacie le fameux weekend d'intégration des nouveaux étudiants rassemblés pendant trois jours dans un village vacances de la Corrèze.

Et pour Valentin lui aussi étudiant et organisateur "ça s'est très bien passé". Il faut dire que les 400 étudiants de médecine ou de pharmacie mais aussi de l'école de sage-femmes étaient sous bonne surveillance : " Nous avons la présence de la croix rouge et d'une société de sécurité, la consommation d'alcool est limitée à un nombre de tickets par étudiant et les personnes qui ne se sont pas inscrites sur le listing ne peuvent pas rentrer" explique t-il.

Le weekend d'intégration est avant tout un weekend de cohésion

A l'école d'ingénieur en informatique, les "3 IL" à Limoges on vient aussi d'organiser un weekend d'intégration avec 90 participants. "On fait tout pour mettre à l'aise les nouveaux étudiants avec des activités auxquelles tout le monde participe" explique Dylan Guerrier. "Il n'est pas question de bizutage, tout ce qui pourrait les humilier est mis de côté" affirme t-il encore. Mais dans cette école d'ingénieur on ne renonce pas pour autant à certaines traditions. Les premières années ont été enfarinées à la rentrée et ont eu droit à une petite promenade dans les rues de Limoges. "C'est un bizutage bonne ambiance et personne ne s'est plaint affirme t-on au bureau des étudiants. 

Et du côté des nouveaux étudiants comme Cécile, étudiante en médecine qui vient de vivre son premier weekend d'intégration : "Ma mère qui a fait des études et qui avait entendu dans les années 90 des choses sur les étudiants en médecine avait peur mais je n'ai rien ressenti de tel, pour moi ce n'était que de bonnes rencontres".