Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Yonne : Tonnerre expérimente le dédoublement des classes de CP

mercredi 6 septembre 2017 à 18:35 Par Denys Baudin et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

C'est la nouveauté de cette rentrée en primaire dans l'Yonne. Des classes de CP dédoublées sont en place dans deux écoles de Tonnerre (Yonne) classées en réseau d'éducation prioritaire (REP).

© Radio France - Isabelle Rose

Auxerre, France

Les écoles des Prés-hauts et celle des Lices bénéficient de ce dispositif à titre expérimental, pour tenter d'améliorer l'apprentissage de la lecture et de l'écriture. C'est une mesure positive selon Monique Tibouv, directrice de l'école élémentaire des Lices à Tonnerre. L'établissement accueille 76 élèves pour quatre classes et cette année les CP sont seulement 11:" L'objectif est de combattre les difficultés scolaires dès les premières années des apprentissages fondamentaux, de soutenir les élèves les plus fragiles. On espère beaucoup dans la réussite du dispositif. je pense en plus que cela a permis de sauvegarder une classe dans l'école, puisque l’effectif était bas. Cela permet d'avoir 3 classes à cours simples, CP, CE1, CE2. Nous n'avons plus qu'un cours double en CM1-CM2."

"Soutenir les élèves les plus fragiles" — Monique Tibouv, directrice de l'école des Lices à Tonnerre

" combattre les difficultés scolaires"

A l'école primaire des Prés-hauts, la mesure est plutôt bien accueillie par les parents comme les enseignants. Avec dix élèves seulement par classe, les mamans de Kélia et Églantine entrées cette année au CP n'y voient que des avantages : "Chaque enfant sera peut-être mieux encadré et pourra mieux réussir, il y a moins d'enfants, ils peuvent les prendre un par un."

"Chaque enfant pourra mieux réussir " — maman de Kélia

Le dédoublement de classe a été possible grâce à la création d'un poste d'enseignant occupée par Sophie Grondi. Cette enseignante expérimentée travaille depuis 15 ans avec des CP: "Je pense qu'à cet âge là, on a besoin d'une attention particulière."

L'ambiance, beaucoup plus calme aussi dans la classe, donne envie à Laurent Lamaud, enseignant en CP également, de travailler différemment :"On peut travailler beaucoup plus en atelier avec les enfants. Ils vont manipuler beaucoup lus et pourront mieux s'exprimer."

  - Radio France
© Radio France - Isabelle Rose

Des points d'étape seront fait régulièrement tout au long de cette année scolaire pour évaluer les résultats et progrès dans ces classes dédoublées avant d'étendre le dispositif à d'autres écoles en réseau d’éducation prioritaire comme à Auxerre, Sens ou Auxerre à la rentrée prochaine.

"10 enfants par classe"

  - Visactu
© Visactu