Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

VIDEO - Au Neuhof à Strasbourg, les enfants appellent leurs parents à aller voter et ça marche !

lundi 14 décembre 2015 à 17:31 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace et France Bleu

Après l'abstention record du premier tour dans le quartier strasbourgeois du Neuhof, les enfants du centre socio-culturel avaient tourné une vidéo pour appeler leurs parents à voter. La participation au second tour des régionales a progressé de 14 points en moyenne.

Les enfants du Neuhof appellent leurs parents à voter
Les enfants du Neuhof appellent leurs parents à voter - capture d'écran You Tube

Strasbourg, France

Dans le quartier strasbourgeois sur Neuhof, les enfants parlent aux parents. Au soir du premier tour, certains bureaux de ce quartier populaire avaient pulvérisé les records d'abstention, plus de 80% à certains endroits. Du coup, des jeunes, pas encore en âge de voter, se mis en tête de faire bouger leurs parents. 

Le clip tourné avec les moyens du centre socioculturel du Neuhof a été mis en ligne jeudi 10 décembre. Depuis, il a été vu plus de 80.000 fois.

Participation en hausse de 14 points

Ce dimanche, au second tour de élections régionales, dans ce canton de Strasbourg 6, la participation est passée de 40 à 54%. Jamila Haddoum, la responsable du service jeunesse au centre socioculturel du Neuhof est allée à la rencontre des électeurs : "On nous a beaucoup félicité, le clip les a beaucoup motivé. Moi, tout ce que j'espérais c'était toucher quelques personnes, on ne s'attendait pas à tel engouement".

Jamila Haddoum, du centre socioculturel du Neuhof