Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

CARTE - Municipales en Seine-Maritime : les maires des dix plus grandes villes

Cinq maires restaient à élire lors de ce second tour des élections municipales dans les dix plus grandes villes de Seine-Maritime, dont Rouen et Le Havre.

Six hommes et quatre femmes sont les maires des dix plus grandes villes de Seine-Maritime
Six hommes et quatre femmes sont les maires des dix plus grandes villes de Seine-Maritime © Radio France - Thierry colin

Le Havre, la plus grande ville de Normandie, a de nouveau accordé sa confiance à Édouard Philippe. Le Premier ministre remporte le second tour du scrutin avec face au communiste Jen-Paul Lecoq. À Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol s'impose très largement un peu plus de 67% des voix.  Avec près de 50% des voix, Catherine Flavigny reste maire de Mont-Saint-Aignan. À Fécamp, Marie-Agnès Poussier-Winsback conserve son fauteuil après un duel serré, moins de deux cents voix la séparent de Patrick Jeanne. Une autre femme reste maire de sa commune, la socialiste Luce Pane à Sotteville-lès-Rouen. 

Retrouvez les maires des dix plus grandes villes de Seine-Maritime dans notre carte avec leur nuance politique de leur liste selon la classification du Ministère de l'Intérieur : en marron "Divers centre", en gris "Divers droite", en violet "Union de la droite", en bleu "Les Républicains", en vert "Union de la gauche", en noir "Divers gauche", en rose "Parti socialiste et en rouge "Parti communiste". 

Les maires élus au premier tour

Nicolas Langlois a conservé son fauteuil à Dieppe dès le 15 mars tout comme Djoubé Merabet à Elbeuf, tout comme Joachim Moyse à Saint-Étienne-du-Rouvray, Nicolas Rouly au Grand-Quevilly et  Charlotte Goujon au Petit-Quevilly.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu