Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en PACA : Christophe Castaner (PS) se retire pour le second tour

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Azur, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse, France Bleu
Marseille, France

Arrivé en troisième position au premier tour des élections régionales en PACA ce dimanche 6 décembre, Christophe Castaner (PS) a suivi les consignes de la direction du PS et annoncé le retrait de la liste PS.

Christophe Castaner lors de la soirée électorale du 1er tour.
Christophe Castaner lors de la soirée électorale du 1er tour. © Maxppp

Le premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis a annoncé dimanche soir le retrait des listes socialistes au second tour des élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie et Provence-Alpes-Côte-d'Azur "pour faire barrage républicain" au Front national. "Un sacrifice" selon Christophe Castaner, tête de liste PS en région PACA, mais qu'il a accepté pour "faire barrage au front national". 

Si Christian Estrosi, tête de liste Les Républicains en PACA, a salué "l'esprit républicain" des socialistes, Marion Maréchal Le Pen (FN) a quant à elle trouvé "scandaleux" ce retrait du PS au second tour.

Plus tôt dans la soirée, Christophe Castaner envisageait la fusion à gauche

« L’heure est grave ». Il est un peu plus de 20h dimanche quand Christophe Castaner intervient pour la première fois au Dock des Suds à Marseille. La tête de liste PS aux élections régionales de PACA est arrivé troisième au premier tour, derrière Marion Maréchal Le Pen et Christian Estrosi . Dans son propre fief, les Alpes-de-Haute- Provence, le député-maire de Forcalquier obtient 29, 67% et se retrouve derrière le Front National (34,91%)

Mais pas question de fusionner sa liste avec celle de Christian Estrosi, « coupable » selon lui « d’avoir semer la graine de la fleur du mal que le Front national veut récolter ». Pour lui, le candidat des Républicains a repris les « mots » et les « idées » du Front National.

Christophe Castaner s'est donc tourné dans un premier temps vers la gauche et les écologistes. Il a appelé « l'ensemble des partenaires, notamment ceux qui travaillent depuis de longues année au côté de Michel Vauzelle (président sortant de la région) à se rassembler » pour « prendre ensemble la meilleure décision pour faire en sorte que le Front national ne puisse pas gagner dans cette région".

Sophie Camard, tête de liste EELV-FG, a répondu : "Il faut entrer en résistance. Nous acceptons donc de discuter avec la liste de Christophe Castaner pour prendre une décision ensemble", a-t-elle déclaré devant ses militants réuni dans une brasserie proche du Vieux-port.

>>> À lire aussi :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess