Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Alsace, certaines communes très défavorables au maintien des élections régionales en plein Covid

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Malgré une majorité de maires favorables au maintien des élections régionales et départementales en juin, plusieurs communes d'Alsace restent frileuses à l'idée d'organiser à nouveau un scrutin en temps de pandémie, après le souvenir difficile des élections municipales de l'année dernière.

La mairie de Saint-Nabor, commune alsacienne du Bas-Rhin très touchée par le covid lors du premier confinement
La mairie de Saint-Nabor, commune alsacienne du Bas-Rhin très touchée par le covid lors du premier confinement © Radio France - Flore Catala

Faut-il maintenir ou reporter les élections régionales et départementales en France ? La question agite depuis un moment la majorité, est est débattue à l'Assemblée Nationale cette semaine. Ces élections ont déjà été repoussées de mars à juin 2021, mais la pandémie s'accélérant en France, la question du report revient sur la table.

Les maires ont aussi été sondés, et une majorité d'entre eux se dit favorable au maintien du scrutin. 56% de maires pour selon les résultats d'une consultation lancée vendredi dernier par le Premier ministre Jean Castex.

Les élections ravivent de mauvais souvenirs

Mais en Alsace, les chiffres révèlent une toute autre tendance. Dans le Bas-Rhin, sur 514 maire, 51% indiquent au contraire être défavorables au maintien des élections, contre 35% de maires favorables (14% ne répondent pas). Dans le Haut-Rhin, sur 366 maires, 45% sont défavorables au maintien, et 48% favorables (7% ne répondent pas).

Il faut dire que dans plusieurs communes d'Alsace, le souvenir des élections municipales de mars 2020 est encore très marquant. Dans certains villages, après le premier tour, il y a eu une flambée de l'épidémie, des assesseurs, des adjoints et des maires contaminés, et même parfois décédés du covid.

Des maires et adjoints emportés par le covid

C'est le cas à Saint-Nabor, un petit village du Bas-Rhin de près de 500 habitants. Le maire est mort du coronavirus une dizaine de jours après le premier tour, ce qui ne donne pas vraiment envie ni aux habitants ni aux élus de s'impliquer dans un nouveau scrutin.

"Ca nous laisse un arrière-goût un peu amer" reconnaît Raoul Geib, le premier adjoint à la mairie, et de conclure "je serais d'avis de reporter, même si on va les organiser puisque c'est à la demande des autorités supérieures, mais c'est certainement pas de gaieté de cœur qu'on va faire des élections"

Dans la commune de Kertzfeld quelques kilomètres plus loin, le souvenir des municipales est le même. La ville a perdu un maire et un adjoint, emportés par le covid quelques mois après le scrutin. Ce que redoute la maire, Brigitte Bimboes-Otzenberger, c'est la mise en place d'une telle élection dans le respect des mesures sanitaires : "l'organisation sera très difficile, parce qu'il faut que les gens prennent leurs distances alors que souvent il y a des cohues, beaucoup de gens qui viennent en même temps comme avant midi ou après la messe. Il nous faut plus de monde pour gérer tout ça".

Du côté des habitants, certains font savoir qu'ils ont déjà pris la décision de ne pas aller voter, et qu'ils préféreraient la mise en place d'un vote à distance, à l'aide d'outils numériques, plutôt que de reprendre le risque de voir se répéter l'histoire.

Les maires de France favorables au maintien du scrutin en juin
Les maires de France favorables au maintien du scrutin en juin © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess