Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des élus normands refusent de siéger aux conseils municipaux en fin de semaine

Le premier tour des élections municipales dimanche 15 mars a permis l'élection des maires dans environ 30.000 communes en France. Les conseils municipaux qui doivent élire le premier magistrat se réuniront d'ici dimanche. Mais en Normandie, des élus ne veulent pas y assister à cause de la pandémie.

Les conseils municipaux se tiendront à huis clos en fin de semaine, mais déjà des élus annoncent qu'ils n'iront pas en raison de l'épidémie (photo d'illustration)
Les conseils municipaux se tiendront à huis clos en fin de semaine, mais déjà des élus annoncent qu'ils n'iront pas en raison de l'épidémie (photo d'illustration) © Maxppp - Éric Ottino

La loi prévoit que tout nouveau conseil municipal doit se réunir dans la semaine qui suit son élection pour procéder à l'élection du maire et de ses adjoints. Après le premier tour des élections municipales dimanche 15 mars, en pleine pandémie de coronavirus, des élus trouvent pourtant la tenue de ces conseils inappropriée. C'est le cas d'Ingrid Levavasseur, élue conseillère municipale à Louviers dimanche dernier : "Je n'irai pas, c'est la responsabilité de chacun qui est mise en jeu, en tant que soignante, je suis déjà suffisamment exposée, explique l'élue qui donnera son pouvoir à la tête de liste. C'est inconcevable de demander aux citoyens d'être confinés chez eux et nous, nous rassembler alors qu'un confinement se limite à cinq personnes."

Le conseil municipal de Louviers est en effet maintenu, il aura lieu exceptionnellement au Moulin vendredi 20 mars à 18h30 et sera diffusé en direct sur le site de la ville internet de la ville de Louviers. 

Le RN ne siégera pas dans la Métropole de Rouen

À Grand-Quevilly, le Rassemblement national s'apprête à faire son entrée au conseil municipal avec trois élus. Mais ils ne siégeront pas non plus, "c'est totalement irresponsable de maintenir l'organisation de ces conseils municipaux, nous réunir à 35 élus plus les services municipaux, explique Ève Froger, 23 ans, élue dimanche 15 mars. Dans l'intérêt de tous et de la démocratie, on peut absolument pas organiser ces conseils municipaux." La même décision a été prise par les quatre élus RN de Petit-Quevilly.

Même décision dans un village de l'Eure

À Bourg-Beaudouin, Gérard Revert a été réélu au conseil municipal dimanche. L'élu, qui entamera son troisième mandat, a écrit au maire de la commune de 760 habitants dans l'Eure pour lui dire qu'il ne siégerait pas au conseil. Selon lui, le premier magistrat lui aurait répondu que "Monsieur le Préfet lui demandait instamment de bien vouloir élire le maire et ses conseillers", peste Gérard Revert, 69 ans : "Mon maire me dit : on va se réunir à 15 dans 40 mètres carré. Il y a un problème."

"Même sur une inhumation, on ne peut pas y aller et on va se réunir à 15 ? " s'étonne Gérard Revert, élu à Bourg-Beaudouin

Un autre conseiller de Bourg-Beaudouin a aussi pris la décision de ne pas siéger. Gérard Revert demande le report de ces conseils municipaux même s'ils se tiennent à huis-clos. L'élu ne veut pas non plus donner son pouvoir à un autre conseiller pour respecter le secret du vote. 

"Nous ne pouvons pas nous passer des maires pour lutter contre le #Covid19", explique Sébastien Lecornu sur son compte Twitter. Le ministre chargé des Collectivités territoriales a lui-même été réélu dimanche dans sa ville de Vernon sur la liste conduite par François Ouzilleau. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu