Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Départementales en Meurthe-et-Moselle : candidats et enjeux du second tour

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

46 binômes s'affronteront au second tour des élections départementales en Meurthe-et-Moselle le 27 juin prochain. Pas de triangulaire et si la gauche semble sortir renforcée du premier tour, la droite peut encore gagner le département.

Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle
Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle © Radio France - Cédric Lieto

Ils sont 46 binômes à s'affronter au second tour des élections départementales en Meurthe-et-Moselle le 27 juin, pour 23 cantons à distribuer. Il n'y aura pas de triangulaire à l'issue du premier tour mais des duels partout. L'enjeu est de savoir si la gauche, à la tête du département depuis 1998 va conserver sa majorité à l'issue du second tour.

La carte des résultats du premier tour

Les candidats

Baccarat

  1. Michel Marchal et Valérie Payeur (UDC)
  2. Lucien Lejal et Françoise Pelgrin (RN)

Entre Seille et Meurthe

  1. Catherine Boursier et Antony Caps (UGE)
  2. Sébastien Biston et Cyrielle Hassler (RN)

Grand Couronné

  1. Jean-Pierre Dessein et Catherine Krier (UDC)
  2. Marie-Christine Bastien et Zyede Ben Ismail (UGE)

Jarny

  1. Caroline Fiat et Jacky Zanardo (UGE)
  2. Anne Fricquegnon et Luigi Mucci (RN)

Jarville-la-Malgrange

  1. Philippe Kowalski et Stéphanie Miroult (UGE)
  2. Luc Binsinger et Sabine Lemaire-Assfeld (UDC)

Laxou

  1. Nathalie Engel et Laurent Garcia (UDC)
  2. Pierre Baumann et Valérie Beausert-Leick

Longwy

  1. Gérard Didelot et Muriel Ferraro (UDC)
  2. Sylvie Balon et Vincent Hamen (UGE)

Lunéville-1

  1. Marie-Neige Houchard et Thibault Valois (UGE)
  2. Alexandra Hugo-Cambou et Christopher Varin (UDC)

Lunéville-2

  1. Thibault Bazin et Anne Lassus (UDC)
  2. Evelyne Mathis et Christophe Sonrel (UGE)

Meine au Saintois

  1. Denis Kieffer et Barbara Thirion (UGE)
  2. Cinthya Henon et Jérôme Klein (UDC)

Mont-Saint-Martin

  1. Serge de Carli et Monique Poplineau (UGE)
  2. Eric Gillardin et Karine Lefebvre (UDC)

Nancy-1

  1. Marie Al Kattani et Sylvain Mariette (UGE)
  2. Matthieu Dap et Sophie Mayeux (UDC)

Nancy-2

  1. Carina-Anne Hadrie et Olivier Rouyer (UDC)
  2. Chaynesse Khirouni et Anthony Perrin (UGE)

Nancy-3

  1. Lionel Adam et Silvana Silvani (UGE)
  2. Jean-François Gabriel et Prisca Millet (UDC)

Neuves-Maisons

  1. Anthony Bellorini et Nathalie Grandbarbe (RN)
  2. Audrey Bardot-Normand et Pascal Schneider (UGE)

Nord-Toulois

  1. Corinne Lalance et Jean Loctin (UDC)
  2. Denis Fourrière et Chantal Jarrousse (UGE)

Pays de Briey

  1. André Corzani et Rosemary Lupo (UGE)
  2. Remy Halftermeyer et Anaïs Mangeon (RN)

Pont-à-Mousson

  1. Marlène Curina Prillieux et Stéphane Pizelle (UDC)
  2. Jennifer Barreau et Bernard Bertelle (UGE)

Saint-Max

  1. Eric Pensalfini et Sylvaine Scaglia (UDC)
  2. Nadine Cadet et Grégoire Ruhland (UGE)

Toul

  1. Emilien Martin-Triffandier et Michèle Pilot (UGE)
  2. Anthony Boulogne et Muriel Di Rezze (RN)

Val de Lorraine Sud

  1. Olivier Maillot et Caroline Muller (RN)
  2. Marie-José Amat et Séverin Lamotte (UGE)

Vandoeuvre-lès-Nancy

  1. Marc Saint-Denis et Sandrine Thomas (UDC)
  2. Sylvie Crunchant-Duval et Stéphane Hablot (UGE)

Villerupt

  1. Marie Crunchant et Jonathan Meyer (RN)
  2. Annie Silvestri et Bruno Trombini (UGE)

Les enjeux

Tout est encore ouvert avant ce second tour, surtout au vu de la très faible participation du premier tour (29,75%) même si avec une première place dans 17 cantons sur 23, l'union de la gauche et des écologistes semble placée pour conserver la majorité au département et pourrait même l'accentuer.

Pour autant, l'union de la droite et du centre n'a pas l'intention de lâcher et avec une présence au second tour dans 16 cantons sur 23, l'opposition emmenée par Luc Binsinger à Jarville peut encore inverser la tendance. Le Rassemblement national, encore en lice dans huit cantons semble nettement distancée et a, à priori, peu de chances de gagner des sièges. Que feront les électeurs du RN dans les cantons où le parti de Marine Le Pen n'est plus présent ? Ce sera l'une des interrogations du scrutin de ce 27 juin.

Les résultats du premier tour

Choix de la station

À venir dansDanssecondess