Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDEOS - Départementales en Meurthe-et-Moselle : la majorité de gauche sort renforcée du premier tour

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Au terme du premier tour des élections départementales en Meurthe-et-Moselle, la majorité de gauche et des écologistes arrive en tête dans 17 cantons sur 23. La droite est en léger recul. Le rassemblement national est au second tour dans huit cantons.

Elections départementales de juin 2021 (illustration)
Elections départementales de juin 2021 (illustration) © Radio France - Florence Gotschaux

Tout est encore possible à l'issue du premier tour des élections départementales en Meurthe-et-Moselle mais la majorité de gauche et des écologistes semble avoir pris un ascendant ce dimanche 20 juin. La stratégie d'union, sans dissidence, semble avoir fonctionné pour la majorité menée par la présidente Valérie Beausert-Leick.

La gauche pourrait gagner des cantons

Conséquence : la gauche est en tête dans les 14 cantons qu'elle possédait déjà, même à Laxou-Villers où la présidente sortante associée à Pierre Baumann (44,16%), devance de peu Laurent Garcia et Nathalie Engel (42,56%). Dans l'ancien canton de Mathieu Klein, élu maire de Nancy, celui de Nancy-2, Chaynesse Khirouni est en tête avec 57,8% des voix devant Olivier Rouyer (29,42%). Mais la gauche est aussi devant dans trois cantons qui appartiennent jusque là à l'union de la droite et du centre, ceux de Nancy-1, Saint-Max et Pont-à-Mousson.

"C'est une vraie réussite", souligne la présidente sortante Valérie Beausert-Leick : 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L'union de la droite et du centre reste solide dans ses fiefs de Jarville, Nord-Toulois, Baccarat, Grand-Couronné, Lunéville-1, et Lunéville-2. Christopher Varin et Alexandra Hugou-Cambou sont nettement en tête à Lunéville-1 (38,95%), même chose pour Michel Marchal et Valérie Payeur à Baccarat (47,86%) par exemple. Luc Binsinger, chef de file de la droite et du centre, très bien parti dans son canton de Jarville, pense qu'il y aura des surprises au second tour.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le RN recule nettement

Le Rassemblement national est en net recul par rapport à 2015 avec une présence au second tour dans seulement huit cantons sur 23 et avec souvent de gros écarts. Pour mémoire, lors du dernier scrutin, le Front national avait pu se maintenir dans 17 cantons sur 23.

Dans une semaine, tout peut encore se passer, d'autant plus si les électeurs retrouvent le chemin des bureaux de vote. Ils ne sont que 29,75% à avoir participé au premier tour.

Retrouvez les résultats, canton par canton

Les résultats en détail en Meurthe-et-Moselle

Choix de la station

À venir dansDanssecondess