Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Élections : la crise de vocation des assesseurs

-
Par , France Bleu Paris

Les mairies ont besoin de vous !!! De nombreuses municipalités manquent de bras pour les élections européennes du 26 mai prochain. Le scrutin n'a jamais passionné et il tombe cette année en même temps que la fête des mères...

Si un bureau de vote n'a pas au moins deux assesseurs le 26 mai prochain, il sera obligé de fermer
Si un bureau de vote n'a pas au moins deux assesseurs le 26 mai prochain, il sera obligé de fermer © Maxppp - Alexandre MARCHI

"La situation est complexe, quinze jours avant les élections européennes, de nombreuses mairies et beaucoup de partis politiques cherchent des assesseurs. Si un bureau de vote n'a pas un président et deux assesseurs il est obligé de fermer.  Ce qui génère ce commentaire : " les 15 jours à venir vont être très difficiles ! "

Les appels se multiplient sur les réseaux sociaux, des villes mais aussi des partis politiques. Regardez ci-dessous les différents appels sur Twitter ⤵️
 

Réquisition possible

Historiquement les assesseurs sont des militants politiques, cela faisait un peu partie de leur mission mais cette tradition se perd et le vivier de citoyens prêts à se mobiliser ne se renouvelle pas. Résultat " beaucoup de coups de fil à passer " disent les mairies pour tenter de motiver les présidents d'associations ou les membres actifs de la vie locale et un morcellement des plages horaires, généralement de 2h en 2h.

Si un bureau n'a pas son président et ses deux assesseurs minimum il est obligé de fermer et d'attendre qu'un habitant se présente pour voter. Philippe Laurent, maire de Sceaux et secrétaire général de l'association des maires de France précise : " Les textes prévoient que le président de bureau de vote puisse réquisitionner un citoyen présent à l’ouverture du bureau jusqu’au moment où, peut-être, d’autres personnes se déclareraient volontaires. Ce n’est pas une solution très facile ! Si on demande à quelqu’un qui est là pour voter et qui avait prévu de rester 10 minutes d’y passer deux heures, en général vous n’êtes pas couronnés de succès... Après, s’il y a une pénurie très forte, ce qui peut se produire parce que la situation est particulièrement difficile cette année, les bureaux ne peuvent pas ouvrir puisque les textes ne sont pas respectés. Il n’y a pas vraiment de solution à part un sursaut citoyen ! " 

Le maire de Sceaux (UDI) lance un appel sur Twitter. À l'heure actuelle, il lui manque la moitié des assesseurs pour un fonctionnement normal le 26 mai. - Radio France
Le maire de Sceaux (UDI) lance un appel sur Twitter. À l'heure actuelle, il lui manque la moitié des assesseurs pour un fonctionnement normal le 26 mai. © Radio France - Laëtitia Heuveline

Certaines mairies cherchent également des "agents de bureau de vote" comme à la mairie du 17è arrondissement de Paris pour installer les lieux, monter les isoloirs ou récupérer tous les documents etc. Cette fonction, à la différence des assesseurs, peut être rémunérée de plusieurs centaines d'euros. La mairie du 17è propose par exemple une rémunération entre 230€ et 320€ brut.