Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Elections Municipales : "je me sens citoyen même si je suis détenu"

-
Par , France Bleu Picardie

A moins de deux mois des élections municipales, une cinquantaine de détenus de la maison d'arrêt d'Amiens ont participé ce mercredi à une opération de sensibilisation au vote. Derrière les barreaux, le taux de participation est souvent faible.

La maison d'arrêt d'Amiens compte environ 450 détenus
La maison d'arrêt d'Amiens compte environ 450 détenus © Radio France - François Sauvestre

La prison n'empêche pas de voter. A moins de deux mois du premier tour des élections municipales, l'administration pénitentiaire tente de lutter contre l'abstention. Car derrière les barreaux le taux de participation est souvent faible même si la possibilité de voter par correspondance en mai dernier aux Européennes l'a fait bondir. Il y a six ans, lors des dernières municipales moins de 2% des détenus français s'étaient exprimés

Un quiz sur les municipales

Ce mercredi, à Amiens des détenus de la maison d'arrêt ont participé à une opération de sensibilisation sur le prochain scrutin prévu les 15 et 22 mars. Sur les près de 450 détenus que compte l'établissement, une cinquantaine à assisté à cette réunion d'information et à répondu à des questions sur les élections municipales. Des questions posées par les intervenants du bureau de l'Europe en direct.

Hédia Nasraoui du centre Hauts-de-France d'Europe Direct face aux détenus de la maison d'arrêt d'Amiens - Aucun(e)
Hédia Nasraoui du centre Hauts-de-France d'Europe Direct face aux détenus de la maison d'arrêt d'Amiens - Christophe TINCHON

Et à la question "irez-vous voter ?" une majorité de mains se lèvent. Soit par procuration soit avec une permission de sortie, le vote des détenus est possible du moment qu'ils sont inscrits sur les listes électorales. Si ce n'est pas le cas, les inscriptions se font avant le 7 février.  

Faycal Boucenna directeur adjoint de la maison d'arrêt d'Amiens explique comment les détenus peuvent voter pour les municipales

J'ai toujours mes droits civiques qui sont indispensables en France. J'estime que c'est un devoir civique que nos grands-parents se sont battus pour avoir et on doit répondre à ses devoirs. On ne doit pas délaisser sa commune, son village ou sa ville parce que l'on est incarcéré. 

Un détenu de la maison d'arrêt d'Amiens convaincu qu'il faut voter

En prison comme ailleurs les municipales ont plus la côte que les autres scrutins même si le directeur adjoint de la maison d'arrêt d'Amiens Fayçal Boucenna observe aussi de la résignation chez certains. "On des personnes incarcérées qui sont désenchantées et qui disent dès le départ ça ne sert à rien on est des sous citoyens. Mais du coup notre rôle est de leur redonner confiance et de leur expliquer que même si elles sont incarcérées, elles ont un droit fondamental et qu'elles ont la possibilité de faire valoir leurs opinions et leurs idées". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu