Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Municipales à Caen : Joël Bruneau veut renforcer la sécurité

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le maire sortant de Caen a présenté ce lundi les premières lignes de son programme pour un éventuel second mandat. Joël Bruneau veut étendre le réseau de caméras de vidéo-protection et aussi impliquer les Caennais à la prévention de la délinquance via le dispositif « participation citoyenne ».

Joël Bruneau lance les premières pistes de son programme pour les municipales 2020
Joël Bruneau lance les premières pistes de son programme pour les municipales 2020 © Radio France - Didier Charpin

Candidat à un second mandat à la mairie de Caen, Joël Bruneau a débuté ce lundi la présentation de son programme. L’élu LR a surtout détaillé ses projets en matière de sécurité et de propreté. Il fait d’ailleurs de ce binôme sécurité – propreté « l'une des 2 jambes de l'attractivité d'une ville. Au même titre que le dynamisme économique ». 

30 % de caméras supplémentaires

C'était l'un des premiers actes forts de Joël Bruneau élu maire de Caen en 2014. Le projet de vidéo-protection a été adopté dès l'année suivante après des débats tendus avec l’opposition municipale. Puis les caméras installées en 2016. Le réseau a justifié son intérêt estime le maire candidat à un second mandat. « Les caméras ont permis un millier d'interpellations en flagrants délits » détaille le successeur de Philippe Duron. « Elles sont utiles en terme que prévention comme pour la répression. » S'il est réélu il poursuivra donc le développement du réseau actuel de 52 caméras avec un élargissement à 30 % supplémentaires. 

Autre engagement : Joël Bruneau veut associer les Caennais à la sécurité de la ville. Via un dispositif intitulé "participation citoyenne" cadré par une récente circulaire du ministère de l'Intérieur. Le principe : permettre aux habitants de s'impliquer dans la surveillance de leur quartier en signalant des mouvements suspects. « Ce n’est pas une milice ! Mais on ne peut pas mettre des policiers partout et le dialogue avec les citoyens est important » affirme l’actuel maire de Caen déterminé à associer la présidence du Tribunal pour organiser cette participation citoyenne.

Des amendes pour sanctionner ceux qui salissent la ville

Joël Bruneau se dit satisfait de voir Caen classée ‘trois étoiles ‘ en terme de propreté. Il rappelle la mise en place du service ‘SOS rue’ (02 31 75 14 14) qui s’occupe de venir ramasser les encombrants laissés sur les trottoirs par des riverains négligents. Il dresse aussi un bilan des opérations de ramassages de mégots : 12 000 puis 25 000 lors des deux éditions. Mais passée cette période de disponibilité des services municipaux (ou de bénévoles) il envisage des sanctions contre les mauvais comportements. « Il va falloir passer à la répression. Y compris pour les mégots » précise Patrick Jeannenez, l’actuel maire-adjoint en charge du cadre de vie. Le montant des futurs amendes n’est pas définis mais les petites pollutions du quotidien pourraient coûter chères selon le programme de Joël Bruneau, qui donnera rendez-vous chaque lundi matin pendant un mois pour dévoiler son programme en différentes thématiques. Samedi prochain il annoncera aussi les noms de tous ses colistiers. L'une des inconnues sera le nombre de représentant de La République en Marche après alliance conclue avec le parti d'Emmanuel Macron. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu