Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en Ile-de-France : le discours de victoire de Valérie Pécresse et celui de Julien Bayou

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Valérie Pécresse (union à droite) est annoncée gagnante aux élections régionales en Ile-de-France. Elle obtiendrait selon les premières estimations 46% des voix contre 33,6% pour Julien Bayou (union à gauche). Découvrez les réactions dans les QG.

Valérie Pécresse va fêter sa victoire
Valérie Pécresse va fêter sa victoire © Radio France - Hajera Mohammad

La victoire annoncée de Valérie Pécresse aux élections régionales en Ile-de-France avec une estimation de 46% des voix, a été saluée par ses militants à son QG de la rue de Turin à Paris. La future présidente de la Région va fêter sa victoire au KUBE un hôtel de luxe situé dans le 18e arrondissement de Paris.

Auparavant, Valérie Pécresse, tout habillée de blanc, a remercié ses soutiens en particulier le président de son comité de soutien, le président du Sénat Gérard Larcher.

Le discours de victoire de Valérie Pécresse

Je serai la présidente de tous les Franciliens a-t-elle déclaré : "A tous, je veux dire ce soir que je continuerai à diriger la région comme je l'ai fait depuis six ans, en affirmant mes convictions, bien sûr, mais aussi en restant à l'écoute de toutes les opinions et sans aucun sectarisme. J'ai été et je serai la présidente de tous les Franciliens".

"Je crois plus que tout à la politique par la preuve" - Valérie Pécresse

"Cette victoire ce soir, elle est belle, elle est belle, car elle est _l'aboutissement de nombreuses années d'engagement_, de rencontres, mais aussi de travail et de résultats. Nous avons fait de la sécurité et de la laïcité, de la qualité de vie et de la solidarité les valeurs cardinales de nos actions concrètes. Je crois plus que tout à la politique par la preuve." 

" Nous avons relevé le défi de la crédibilité et du rassemblement par-delà les clivages et les clivages, il y en a en Ile-de-France, entre Paris et la banlieue, entre les quartiers populaires et les centres villes, entre les cas, les territoires urbains et les territoires ruraux", ajoute la présidente sortante de la région qui devrait retrouver son siège.

"Nous avons fait baisser le Rassemblement National" 

"Cette victoire, elle est belle, car comme en 2015, rien n'était écrit. Nous avons dû engager, nous engager sur quatre fronts. D'abord, par notre fermeté et notre attention aux territoires ruraux, nous avons fait baisser le rassemblement national, l'extrême droite, pourtant en ascension depuis plusieurs scrutins par notre clarté. Nous avons fait gagner les forces de la droite et du centre dans une région où la majorité présidentielle avait décidé d'engager cinq ministres par notre incarnation d'une écologie des résultats. Nous avons prouvé que l'écologie n'appartenait à aucun camp".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les premières paroles de Julien Bayou

La liste d'union à gauche n'a pas réussi à s'imposer en Ile-de-France. Elle n'a obtenu que 33,6% selon les dernières estimations.    

Julien Bayou avec Audrey Pulvar et Clémentine Autain après les premières estimations qui les donnent perdants
Julien Bayou avec Audrey Pulvar et Clémentine Autain après les premières estimations qui les donnent perdants © Radio France - Flora Midy

La tête de liste Julien Bayou, qui est aussi secrétaire national d'EELV, a d'abord pris la parole pour réagit aux résultats nationaux. "La gauche et l'écologie sont de retour, et si la victoire n'est pas partout aujourd'hui, elle arrivera demain", a-t-il déclaré.

Il a aussi parlé en tant que tête de liste pour les régionales en Ile-de-France. Il a remercié ses électeurs et ses deux colistières.  

"Nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli" - Julien Bayou

"Cette semaine _un nouvel espoir est né_, l'espoir d'une Ile-de-France qui agisse enfin pour chacune pour chacun, qui relève le défi majeur du 21e siècle : l'urgence climatique. Nous avons su nous unir autour d'un projet de transformation de notre région. C'est un moment politique majeur et nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli. Malheureusement ce soir ça n'a pas suffi".

Si Julien Bayou a demandé à ses militants de ne pas huer la victoire de Valérie Pécresse, il a précisé que la victoire de la présidente sortante était "un coup dur tant le mandat qui vient n'est pas à la hauteur des enjeux".

Il a aussi critiqué les "méthodes de la droite" qui dit-il sont "fort peu démocratique" avec "fake news, campagne d'affichage calomnieuse, montage ordurier sur les réseaux sociaux. Tout n'est pas permis et cela nous inquiète énormément sur la santé démocratique de notre région et au-delà de notre pays. Nous poursuivrons le combat face à des méthodes indignes de notre République et je l'affirme à nouveau ce soir : jamais les écologistes et leurs alliés de gauche ne confondront leurs adversaires politiques et les ennemis de la République". 

"C'est pas une petite marche qu'on a à franchir. C'est beaucoup. Mais quelque chose est en train de se refonder à gauche" : Clémentine Autain
"C'est pas une petite marche qu'on a à franchir. C'est beaucoup. Mais quelque chose est en train de se refonder à gauche" : Clémentine Autain © Radio France - Flora Midy

"Ce soir le combat continue" 

"Les inégalités s'accroissent, le dérèglement climatique se fait chaque jour plus présent, notre combat continue et nous savons désormais que nous sommes en capacité de nous unir autour d'un projet commun pour battre les forces réactionnaires. Demain dans l'institution, demain dans la rue, demain dans les luttes, notre opposition sera farouche, nous serons les vigies du climat et de la mutation écologique et solidaire nécessaires à la région". 

"L'espoir est là"

"_Nous promettons à Valérie Pécresse qu_'elle nous trouvera toujours sur sa route face à ses dérives démocratiques et financières et son injustifiable torpeur à agir pour les générations futures. Les électeurs et les électrices ont prouvé ce soir qu'il faisait pourtant la différence entre nos propositions, notre projet et la caricature qui en est faite à longueur de temps. Le travail que nos avons mené avec Audrey et Clémentine ne fait que commencer. L'espoir est là."    

La réaction de Jordan Bardella

Le candidat du Rassemblement national à la tête de la région Ile-de-France, Jordan Bardella a affirmé qu'il accueillait "les résultats de ce soir avec humilité".

"En dépit de cette abstention massive, j'adresse mes félicitations à Valérie Pécresse pour son élection à la tête de notre région. Je lui souhaite de réussir face aux immenses défis sécuritaires, sociaux et économiques de notre région", a-t-il ajouté.

Les résultats en Ile-de-France

Vous pourrez consulter tous les résultats ci-dessous dès qu'ils seront validés par le ministère de l'Intérieur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess