Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections DOSSIER : Les élections européennes 2019

En Baie de Somme, l'Union européenne protège les agneaux de prés-salés

-
Par , France Bleu Picardie, France Bleu

Dimanche 26 mai, nous voterons pour élire les nouveaux députés européens. On va voir toute la semaine sur France Bleu Picardie comment l'Union européenne intervient près de chez nous. Ce matin, on vous emmène en baie de Somme, dans les prés-salés.

Roland Moitrel, éleveur et président de l'association de défense de l'Appellation d'Origine Protégée "Agneaux prés-salés de la Baie de Somme".
Roland Moitrel, éleveur et président de l'association de défense de l'Appellation d'Origine Protégée "Agneaux prés-salés de la Baie de Somme". © Radio France - Axelle Labbé

Somme, France

Que fait l'Union européenne chez nous ? On se pose la question toute la semaine sur France Bleu Picardie. Et une des actions de l'UE est visible en baie de Somme, sur des terres balayées par le vent. Les agneaux qui broutent cette herbe régulièrement recouverte par la marée bénéficient d'une AOP, une appellation d'origine protégée

Le label désigne un produit dont toutes les étapes de production sont réalisées dans une même aire géographique, selon un savoir-faire reconnu. Il protège le produit dans toute l’Union européenne. À quoi cela sert-il vraiment? Nous sommes allés en baie de Somme, rencontrer Roland Moitrel, éleveur et président de l'association de défense de l'Appellation d'Origine Protégée "Agneaux prés-salés de la Baie de Somme".

Cela fait 34 ans qu'il élève des moutons entre Noyelles-sur-mer et Le Crotoy. Il est dehors avec ses bêtes la moitié de l'année et se verse environ 1000 euros par mois. De quoi vivre  mais "je ne fais pas de folies, dit-il dans un sourire. Mais je vis, c'est le principal. Après je fais ce que je veux, je fais mon métier, je l'ai choisi et ce n'est pas une contrainte. Mais faut pas faire de folie, je ne pars jamais en vacances, rien".

Il touche des aides de la PAC, bien sûr, l'appellation d'origine protégée lui donne aussi droit une aide supplémentaire de l'Europe : un euro par tête. Autant dire rien, malgré les contraintes administratives, comme le roulage des agneaux, à l'abattoir : des contrôles, très stricts, pour déterminer si la bête a droit ou pas à l'AOP. 

Un agneau AOP se vend 30 à 40% plus cher 

Ils ne sont que 10 éleveurs à avoir l'AOP "Agneaux prés-salés de la Baie de Somme", il vendent leurs agneaux 30 à 40% plus cher qu'un agneau traditionnel. "C'est aussi une reconnaissance de notre travail, explique Roland Moitrel, les consommateurs identifient tout de suite que c'est un  agneau de prés-salés, et pas n'importe quel agneau arrivé d'on ne sait où".

L'éleveur ira voter dimanche pour les élections européennes, il vote toujours, mais il ne sait pas encore pour qui. "Les politiques on les voit à la veille des élections, le lendemain on les voit plus jamais, dit-il en rigolant. Si le député du coin, on le voit encore régulièrement quand on fait une fête du mouton. Autrement, tout ce qui est politique un peu "éloigné", on les voit jamais".

En France, 460 produits sont protégés par le label AOP, en grande majorité des vins et spiritueux, mais aussi le poulet de Bresse, le piment d'Espelette et les moules de la baie du Mont Saint-Michel.

Reportage en baie de Somme

Les 34 têtes de liste pour les élections européennes - Radio France
Les 34 têtes de liste pour les élections européennes © Radio France