Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Nice : Eric Ciotti renonce à se présenter

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Eric Ciotti renonce à se présenter aux élections municipales de mars 2020 à Nice. Le député des Alpes-Maritimes l'a annoncé ce jeudi après-midi devant ses militants les plus proches à Nice et dans un courrier adressé aux Niçois.

Eric Ciotti sera l'invité de France Bleu Azur Matin ce vendredi pour expliquer sa décision.
Eric Ciotti sera l'invité de France Bleu Azur Matin ce vendredi pour expliquer sa décision. © Radio France - Fabien Fourel

La guerre des frères ennemis Estrosi-Ciotti n'aura pas lieu. Eric Ciotti annonce ce jeudi après-midi qu'il n'est pas candidat aux élections municipales de 2020. Dans une lettre adressée aux Niçois et à l'issue d'un discours prononcé à Nice devant ses militants les plus proches. 

"En homme libre et responsable, j’ai décidé de ne pas être candidat aux élections municipales à Nice."

Le député de la première circonscription des Alpes-Maritimes faisait attendre sa décision depuis plusieurs semaines. Son entourage imaginait une prise de parole à l'automne. La voici donc ce jeudi après-midi. 

Un sondage avait annoncé une dégringolade d'Eric Ciotti aux Municipales

Eric Ciotti a mûri sa décision à l'issue d'un sondage Ipsos Sopra-Steria pour France Bleu, franceinfo et Nice Matin d'octobre dernier. Les résultats donnaient le maire sortant largement en tête. Une victoire était même envisageable dès le premier tour en l'absence de liste conduite par Eric Ciotti. Cette concurrence ardue vis à vis de l'actuel maire de Nice est d'ailleurs longuement évoquée dans la lettre du député de Nice. 

"Plusieurs enquêtes d’opinion depuis le mois de mars dernier ont installé un match, à l’issue incertaine, entre Christian Estrosi et moi, laissant très loin derrière tous les autres candidats potentiels."

La commission d'investiture des Républicains ne s'est toujours pas prononcée sur le cas niçois, mais Eric Ciotti réaffirme aujourd'hui sa proximité avec le président du parti Christian Jacob : "Je lui fais confiance et je veux l’aider dans sa mission pour reconstruire notre mouvement."

Par ailleurs, l'ancien président du Département des Alpes-Maritimes justifie sa décision en s'appuyant sur sa mission au sein de l'hémicycle. En effet, il a été choisi pour mener la commission d'enquête sur l'attaque de la préfecture de police de Paris. "Je mesure le poids de cette mission", certifie-t-il.

Champ libre pour Christian Estrosi

En prenant cette décision, Eric Ciotti laisse tout l'espace nécessaire au maire sortant pour mener sa campagne. Même si cela ne fait aucun doute, Christian Estrosi n'a pas encore officialisé sa candidature. 

Eric Ciotti sera l'invité de France Bleu Azur matin ce vendredi pour expliquer sa décision. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu