Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Thaon-Les-Vosges : le nouveau conseil installé le 25 mai

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Les conseils municipaux élus au 1er tour des municipales seront installés au plus tard le 28 mai prochain. A Thaon-Les-Vosges, la date retenue est le lundi 25. Les nouveaux élus et le public seront accueillis dans un gymnase de la ville, afin de respecter les distanciations physiques.

Panneau de la campagne électorale du 1er tour à Thaon-les-Vosges
Panneau de la campagne électorale du 1er tour à Thaon-les-Vosges © Radio France - Hervé Toutain

"Il est temps que cela vienne" : plus de deux mois après la victoire de sa liste au 1er tour des élections municipales du 15 mars à Capavenir Vosges, Cédric Haxaire s'impatiente. La nouvelle équipe a mis à profit la longue période de confinement pour se préparer et être opérationnelle dès le début de la mandature. Lundi 25 mai, le nouveau conseil municipal sera officiellement installé, lors d'un vote exceptionnellement organisé dans un gymnase de Thaon-les-Vosges.

"Les projets sont en gare et n'attendent que le coup de sifflet" poursuit Cédric Haxaire, qui s'inquiète pourtant des surcoûts pour le budget, engendrés par la crise du coronavirus. "Je table sur 100 à 150 000 euros de dépenses supplémentaires" souligne le futur maire (divers centre). Sans compter les mesures à prendre lors du redémarrage des activités sportives et la réouverture progressive des établissements scolaires.

L'épidémie, c'est le maire sortant, battu au premier tour, qui a dû en gérer les premières conséquences. Dominique Momon (LR) ne s'attendait pas à jouer les prolongations dans de telles circonstances. "Nous sommes restés mobilisés comme jamais" explique l'élu qui enchaîne les visio-conférences. "Ni moi ni mes équipes, nous ne nous sommes dit que c'était difficile", explique Dominique Momon en parlant d'engagement auprès de ses concitoyens. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess