Élections DOSSIER : Les élections législatives avec France Bleu Normandie (Seine-Maritime, Eure)

Législatives : le maire de Dieppe Sébastien Jumel crée la surprise en remportant la 6e circonscription de Seine-Maritime

Par Clémentine Vergnaud, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) dimanche 18 juin 2017 à 22:16

Le maire communiste de Dieppe, Sébastien Jumel, est élu député de la 6e circonscription de Seine-Maritime.
Le maire communiste de Dieppe, Sébastien Jumel, est élu député de la 6e circonscription de Seine-Maritime.

Le maire communiste de Dieppe Sébastien Jumel a remporté ce dimanche l'élection législative dans la 6e circonscription de Seine-Maritime en battant le candidat de La République En Marche Philippe Dufour, avec 52.27% des voix.

Sébastien Jumel en résumé

  • Parti communiste français
  • 6e circonscription de Seine-Maritime
  • Formation de gestion des collectivités locales
  • Maire communiste de Dieppe

Il a créé la surprise : le maire communiste de Dieppe, Sébastien Jumel, a remporté le siège de député de la 6e circonscription de Seine-Maritime ce dimanche soir. Il accusait plus de 3 000 voix de retard au 1er tour sur le candidat de La République En Marche Philippe Dufour mais il a obtenu 52.27% des suffrages au 2nd tour.

Sébastien Jumel a grandi entre la faucille et le goupillon. Ce fils d'un père soudeur, militant de la CGT, et d'une mère employée dans une maison de retaite et de culture catholique a toujours fait de la politique. Après avoir fréquenté un collège de Gonfreville-l'Orcher, il obtient un baccalauréat de sciences économiques avant d'entamer une licence en administration publique puis un Diplôme d'études approfondies (DEA) en droit et gestion des collectivités locales. Il adhère au Parti communiste français dès ses 18 ans.

Il entame ensuite sa carrière politique dès 1994 en devenant directeur de cabinet du maire de Dieppe, Christian Cuvilliez. Il est ensuite élu au comité fédéral puis au bureau de la fédération de Seine-Maritime du PCF. De 1997 à 2002, il est assistant parlementaire de Christian Cuvilliez durant son mandat de député. En 2002, il est candidat dans le canton de Dieppe-Ouest pour une élection cantonale anticipée : il est élu conseiller général. En 2004, il devient vice-président du Conseil général de Seine-Maritime et président de la commission départementale de la Jeunesse-Sport-Culture-Tourisme.

Il échoue aux élections législatives de 2007 sous l'étiquette PCF dans la 11e circonscription de Seine-Maritime, dès le premier tour. En 2008, il est élu maire de Dieppe dès le premier tour, à la faveur d'une liste d'union de gauche qui regroupe le PCF, le PS et les Verts. Il est réélu en 2014. En 2015, il est candidat à sa réélection pour un poste de conseiller départemental mais il est battu.

En 2014 toujours, il se rend à Rome avec le curé de sa paroisse pour aller place Saint-Pierre et rencontrer le Pape : un pari en cas de réélection aux élections municipales mais surtout un attachement aux valeurs de tolérance et de partage transmises notamment par sa mère.