Élections

Législatives - 2nd tour : les résultats en Corse, trois députés nationalistes à l'Assemblée nationale

Par Hélène Battini, France Bleu RCFM dimanche 18 juin 2017 à 20:04

Législatives - second tour : les résultats en Corse
Législatives - second tour : les résultats en Corse © Maxppp -

La Corse a élu ses quatre députés, quatre nouveaux visages au palais Bourbon, parmi eux trois nationalistes, le tour de force de ces élections législatives 2017.

Les premières estimations viennent de tomber et les résultats sont sans appel, les nationalistes provoquent un véritable séisme dans trois des quatre circonscriptions de l’île. Un séisme ou plus exactement une réplique des dernières élections territoriales et qui cette-fois ci est ressentie jusqu’à Paris.

Tombula en Haute-Corse !

Michel Castellani porté en vainqueur par ses soutiens dans sa permanence du boulevard Paoli à Bastia - Radio France
Michel Castellani porté en vainqueur par ses soutiens dans sa permanence du boulevard Paoli à Bastia © Radio France - Alexandre Sanguinetti

Dans la première circonscription, le nationaliste Michel Castellani s’impose largement face au député sortant Sauveur Gandolfi-Sheit. 60,5 % contre 39,5 %. La fin d’une époque pour le parlementaire de droite qui briguait son troisième mandat après avoir fait tomber la citadelle Zuccarelli en 2007.

La réaction de Sauveur Gandolfi-Sheit  - Aucun(e)
La réaction de Sauveur Gandolfi-Sheit -

Dans la seconde circonscription, Corté – Balagne, Jean-Félix Acquaviva arrache le second siège du département au représentant LREM Francis Giudici 63,5 % contre 36,5 %. La famille nationaliste s’installe dans le fauteuil vide du sortant Paul Giacobbi.

La chute du bastion De Rocca Serra en Corse-du-Sud

La plus grosse surprise est évidemment la chute de Camille de Rocca Serra dans la seconde circonscription. Ici aussi les nationalistes s’imposent avec les 55,9 % du docteur Paul-André Colombani face au député sortant LR 44,1%. Camille De Rocca Serra perd un siège détenu par sa famille depuis le début du siècle dernier.

Dans la première circonscription du département, Jean-Jacques Ferrara succède à Laurent Marcangeli pour Les Républicains. Le président de la CAPA réalise 64,8% des suffrages face Maria Guidicelli 35, 2% pour La République en Marche. Comme ailleurs, la majorité présidentielle n’a pas séduit dans cette circonscription.

Nouveau record d’abstention

En Corse-du-Sud la participation affiche un recul de 3 points et demi environ. Elle s'établissait selon les dernières estimations à 37,98% contre 41,6% la semaine dernière. En Haute-Corse la mobilisation était, à 17h, similaire à celle de la semaine dernière. Une participation estimée à 42,05% ce dimanche contre 42,63% une semaine plus tôt. Au niveau national au second tour des législatives atteindrait 56,6%, selon la dernière estimation d'Ipsos/Sopra Steria pour franceinfo à 18h25. Un niveau largement supérieur au précédent record en 2012, 44,6% au second tour. Cette forte abstention est également plus élevée que celle mesurée au premier tour, le 11 juin, qui avait déjà atteint un niveau record depuis 1958, à 51,29%.

Majorité absolue LREM

La République en Marche d'Emmanuel Macron et son allié MoDem obtiennent la majorité absolue à l'Assemblée nationale avec 355 à 425 sièges sur 577 au second tour des législatives, selon les projections de trois instituts de sondage. L'ensemble Les Républicains/UDI/DVD obtient de 97 à 130 sièges, le Parti socialiste/PRG/EELV/DVG de 27 à 49, La France insoumise et le PCF sont crédités de 10 à 30 sièges et le Front national de 4 à 8, selon Kantar Sofres-Onepoint pour TF1/RTL/LCI, Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions/Radio France, LCP/Public Sénat, France 24/Le Point et Elabe pour BFMTV.

Tous les résultats des législatives