Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Pernes-les-Fontaines : deux listes en présence

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le maire Pierre Gabert ne se représente pas. C’est son premier adjoint Didier Carle qui reprend le flambeau avec la liste "Pernes ensemble". Face à lui Robert Igoulen, conseiller municipal d’opposition avec la liste "Pernes eco citoyenne". On retrouve presque la même configuration qu'en 2014.

La mairie de Pernes-les-Fontaines
La mairie de Pernes-les-Fontaines © Radio France - JM Le Ray

Pernes-les-Fontaines , 9.883 habitants d’après les derniers chiffres de l’INSEE est une des communes moyennes du Vaucluse qui accusent une petite baisse démographique ces six dernières années. Intégrée dans la Communauté de Commune Les Sorgues du Comtat, Pernes reste attachée à son identité de village à l’image de sa traditionnelle fête du patrimoine qui tous les quatre ans avec une majorité d’habitants propose une évocation costumée pour une plongée un siècle en arrière.

La commune comprend aussi le hameau des Valayans. Nichée dans une plaine fertile arrosée par la Sorgue de Velleron et la Nesque , son tissu économique se partage entre  les activités de service et les exploitations agricoles d’une grande diversité. Nombre d'entreprises sont généralement artisanales avec un effectif moyen de moins d’une dizaine d’employés.

Une culture de l’artisanat encouragée par les municipalités ces trente dernières années. La commune est classée d’ailleurs ’’ Ville et Métiers d'Art’’. Sans oublier une attractivité touristique liée en grande partie à un patrimoine historique évident mais aussi une importante capacité d’hébergement. Plus de 25.000 touristes passent par Pernes-les-Fontaines chaque année. 

La liste "Pernes ensemble" menée par Didier Carle

L’actuel premier adjoint à la mairie, Didier Carle, 56 ans , fonctionnaire territorial, natif de Pernes, était au côté de Pierre Gabert depuis 19 ans, c’est donc dans la continuité qu’il reprend la flambeau avec cette liste « Pernes ensemble » qui au fil des élections n’a pas changé d’appellation. En revanche quinze des colistiers sont nouveaux depuis les élections de 2014. Une liste bouclée depuis plusieurs semaines explique Didier Carle « avec des gens de tous horizons et sans étiquette ». Une priorité déclinée en onze thèmes autour de la qualité de la vie de chacun. Un programme centré autour de l’urbanisme, de l’environnement et du développement durable en particulier. Si son adversaire regrette que la commune affiche une démographie en baisse et souhaite voir de nouveaux logements sortir de terre, l’actuel premier adjoint met un bémol sur les statistiques de l’INSEE qui fonctionnent désormais par tranches de référencement et appelle de ses vœux une urbanisation contrôlée et modéré qui s’appuie sur le Plan Local d’Urbanisme afin de conserver à Pernes-les-Fontaines « un avenir et un visage à taille humaine. »

Didier Carle attache aussi une grande importante au développement durable et à la protection des paysages rappelant notamment le classement de la commune en Site Patrimonial Remarquable. Parmi les chantiers à venir il y aura l’aménagement de la gare ou encore la construction de la nouvelle crèche dont les locaux actuels ne sont plus vraiment aux normes. Il entend aussi préserver le dynamisme du commerce local et soutenir le tissu associatif.

La liste « Pernes éco citoyenne » de Robert Igoulen

Conseiller municipal d’opposition et conseiller communautaire, âgé de 71 ans, Robert Igoulen, retraité, est à la tête d’une liste sans étiquette où précise-t-il aucun des vingt-neuf membres dont lui n’a jamais été encarté à aucun parti politique. Le candidat, natif de Pernes, déjà présent au premier tour en 2014 avec une liste a l'époque divers gauche , fait valoir deux piliers dans son programme : le développement durable et la démocratie participative. Deux points surtout le second que Robert Igoulen entend développer au travers de quinze premières décisions en cas de victoire électorale. Par exemple installation d’un conseil des ainés, d’un conseil des enfants ou encore d’un conseil participatif ou les habitants qui le formeront seront doté d’un budget pour mener à bien des actions concrètes sur la commune. Autre projet, celui de modifier le règlement des conseils municipaux, afin d’instaurer un temps de questions-réponses entre le maire et  le public présent. A noter aussi parmi les initiatives originales, le projet d’un festival ados. Proposer aux jeunes pernois de leur mettre des emplacements de la  commune et ses services techniques à disposition le temps d’un weekend et de les épauler pour monter un festival à leur goût. 

Une inquiétude pour Robert Igoulen, le fait que la commune ait perdu un bon millier d’habitant sur les six dernières années : « on ne construit pas assez et aujourd’hui on compte environ 450 logements vacants de plus sur la commune ». précise le candidat pour qui cette question sera aussi une priorité de la prochaine mandature en lien avec la préservation de l'environnement. 

Didier Carle mène la liste ''Pernes ensemble "
Didier Carle mène la liste ''Pernes ensemble " - Didier Carle
Robert Igoulen mène la liste "Pernes éco cytoyenne"
Robert Igoulen mène la liste "Pernes éco cytoyenne" - Robert Igoulen
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu