Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Urcuit : le village pavillonaire

-
Par , France Bleu Pays Basque

Niché sur les hauteurs de l'Adour, à une dizaine de kilomètres de Bayonne, le village d'Urcuit est en croissance continue avec une quarantaine d'habitants supplémentaires par an. La barre des 3.000 pourrait être dépassée en 2030, avec principalement des maisons individuelles.

Toutes les commodités sont présentes au centre bourg: poste, mairie, école, boulangerie, cabinets médicaux et bistrot
Toutes les commodités sont présentes au centre bourg: poste, mairie, école, boulangerie, cabinets médicaux et bistrot © Radio France - Iban Etxezaharreta

Urcuit, 2.420 habitants. Commune en croissance mais qui reste un village. Un village à l'écart de l'axe routier Urt-Bayonne, ceinturé par l'Adour, le chemin de fer et l'autoroute. Un village discret. Mais à la différence des communes du littoral et des villages de l'intérieur, un village qui n'est pas vieillissant.

Un village jeune

Les plus de 60 ans  sont moins du quart de la population. Beaucoup d'actifs, des couples, des enfants. Le solde naturel est positif, avec plus de naissance que de décès. Une commune populaire: un tiers des urcuitois sont des employés et des ouvriers. L'augmentation de population s'est accéléré à la fin des années 70, à l'époque où les salines étaient encore exploitées. Ces dernières décennies, la population augmente légèrement mais régulièrement, de 200 tous les 5 ans. 

Une vie de village appréciée des habitants rencontrés

Paroles d'urketar, jeunes et moins jeunes

81% de propriétaires

Dans le PLU récemment adopté, il est envisagé de dépasser les 3.000 habitants en 2030. Aujourd'hui, il y a un millier de logements à Urcuit. Presque uniquement des maisons individuelles (85%), avec des urketar pratiquement tous propriétaires à 81%. Et seulement 12 logements HLM. Les constructions en cours, sont encore et toujours des maisons individuelles. Une urbanisation pavillonnaire prévue autour des constructions existantes, entre le bourg historique et le pôle autour de la crèche et du supermarché à 2km de là. 

On trouve à Urcuit presque tous les équipements: groupe scolaire rénové, équipements sportifs, commerces de proximité. A l'exception de la piscine, d'une maison de retraite ou encore de la salle culturelle.

A côté de l'urbanisation des coteaux, autour du bourg, Urcuit ce sont aussi d'importants espaces naturels, en partie classés Natura 2000, dans les barthes de l'Adour et autour de son affluent l'Ardanavy. Une île aussi! Et des terrains agricoles. Urcuit, un village toujours mais pratiquement sans agriculteurs. Ils ne sont plus que 5.

Urcuit allie centre bourg historique, espaces naturels et pavillons.
Urcuit allie centre bourg historique, espaces naturels et pavillons. © Radio France - Iban Etxezaharreta

Débat sur France Bleu Pays Basque

Trois candidats sont en lice à Urcuit :

  • Raymond Darricarrère qui mène la liste avec le soutien du maire sortant Barthélémy  Bidegeray "Urcuit notre seul la motivation"
  • Laurent Yanci,  conseiller municipal d'opposition de la liste "Partageons notre avenir"
  • Gilles Sallaberry de la liste "Urcuit 2020 Agir pour et avec vous"

Réécoutez le débat entre Raymond Darricarrère, Gilles Sallaberry et Laurent Yanci

De g. à d. : Gilles Sallaberry, Raymond Darricarrère et Laurent Yanci
De g. à d. : Gilles Sallaberry, Raymond Darricarrère et Laurent Yanci © Radio France - Oihana Larzabal
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu