Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Municipales 2020 - Vincent Feltesse favorable à l'interdiction des trottinettes en location à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde

Alors que Bordeaux a connu le week-end passé son premier accident mortel d'un conducteur de trottinette, Vincent Feltesse, le candidat malheureux de 2014 qui retente sa chance pour les municipales de mars prochain à Bordeaux, opte pour une position très tranchée.

Vincent Feltesse se prononce sur le dossier des trottinettes en "free floating".
Vincent Feltesse se prononce sur le dossier des trottinettes en "free floating". - © Maxppp

Bordeaux, France

Vincent Feltesse, candidat sans étiquette aux municipales à Bordeaux, décline peu à peu son programme. L'ancien président socialiste de la communauté urbaine de Bordeaux,  à la tête d'une liste issue de la société civile, a parlé mobilité et transports, préoccupation n° 1 des Bordelais. Une semaine après les idées lancées par Nicolas Florian , le maire sortant, Vincent Feltesse estime qu'il faut "sortir du concours Lépine permanent" pour se concentrer sur des priorités, et en premier lieu le RER métropolitain.

Trottinettes : l'exemple de Nantes

Bordeaux a connu le week-end dernier son  1er accident  mortel de trottinette électrique , un homme de 25 ans tué dans une collision avec une voiture. Concernant ce mode de déplacement doux, Vincent Feltesse se déclare opposé à  la formule de  location de ces véhicules en libre service, précisément à cause du danger potentiel pour les utilisateurs. "Il y a deux types de trottinettes, précise-t-il. Pour celle des particuliers, chacun se déplace bien sûr comme il le souhaite même si la législation doit être un peu durcie". 

Plus de perturbations que d'avantages.

Selon lui, les conducteurs de trottinettes devraient être obligés de porter un casque, d'être signalés avec un brassard, d'avoir un clignotant. "Nous devons avoir une réflexion collective sur les trottinettes en location, prolonge Vincent Feltesse. Cela profite essentiellement aux touristes. A Nantes, ils ont pris la décision d'interdire le free-floating car ils considéraient que c'était plus de perturbations que d'avantages".

Favorable au péage urbain

Sur le dossier de la circulation autombobile, il faut aussi, selon lui, avoir le courage d'imposer des formules qui peuvent fâcher, comme le  péage urbain pour limiter le nombre de voitures dans l'agglomération. "On nous promet un grand contournement depuis 50 ans. Il ne se fera jamais, assène Vincent Feltesse. Ailleurs en Europe, à Stockholm, à Oslo, à Milan, à Londres, ont été mis en place des systèmes de régulation du trafic, en tenant compte bien sûr du critère social". 

Le grand contournement ne se fera jamais.

"Dans ces villes, le trafic a baissé de 15 à 20%. Je suis prêt à assumer que les gens qui voyagent seuls dans leur voiture soient pénalisés. Je suis prêt à assumer que les poids-lourds qui traversent la métropole bordelaise soient pénalisés. Et je suis prêt à assumer que les gens qui n'ont pas d'autre moyen que d'habiter à 30 ou 40 kilomètres de Bordeaux et qui doivent venir travailler à Bordeaux ne soient pas pénalisés mais soient aidés".

Choix de la station

France Bleu