Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Municipales à Auxerre : le chef de file du Modem dans l'Yonne Pascal Henriat rejoint Crescent Marault

-
Par , France Bleu Auxerre

L'adjoint aux finances du maire sortant Guy Férez rejoint son opposant Crescent Marault, qui tentera de gagner la mairie d'Auxerre (Yonne) aux élections municipales de mars prochain. Il avait pourtant décidé de se retirer de la vie politique auxerroise en novembre dernier.

Pascal Henriat a été élu en 2014 sur la liste du maire sortant Guy Férez, il rejoint maintenant son opposant Crescent Marault.
Pascal Henriat a été élu en 2014 sur la liste du maire sortant Guy Férez, il rejoint maintenant son opposant Crescent Marault. © Radio France - Manon Claverie

"En 2014, Guy Férez avait construit une liste d'ouverture. Cette année il propose une liste de fermeture, sans les Verts et sans les centristes". Pascal Henriat, chef de file du Modem dans l'Yonne et adjoint aux finances du maire sortant d'Auxerre (Yonne) tacle d'entrée de jeu. Il dénonce "le potentat local du maire et de son directeur de cabinet" et considère que le projet de Guy Férez pour 2020 "va dans le mur". Trop dépensier, d'après lui. "Quand je suis arrivé à la municipalité en 2014, la dette de la ville était au plus haut. En augmentant les impôts et en diminuant les subventions des associations, j'ai réussi à redresser les comptes", affirme-t-il. 

De retour dans la vie politique auxerroise

Après avoir décidé en novembre 2019 de quitter la vie politique auxerroise, Pascal Henriat a finalement consulté ses deux "parrains", Jean-Pierre Soisson et François Bayrou et pris la décision de rejoindre Crescent Marault, soutenu par Les Républicains. Celui-ci salue l'"expérience et le caractère" de l'adjoint aux finances. 

Le candidat, ancien maire de Saint-Georges-sur-Baulche depuis 2014, promet une liste "de la droite et du centre et représentative de toutes les catégories socio-professionnelles", qu'il dévoile au compte-goutte jusqu'à la semaine prochaine. Il mise sur le "renouveau" même si entre Pascal Henriat et Dominique Mary, candidate de la droite aux élections municipales de 2008, les jeunes manquent à l'appel ce vendredi matin à la permanence de Crescent Marault. 

Le candidat "du renouveau"

Son programme devrait être bouclé ce vendredi soir et dévoilé à la mi-février. La priorité du candidat : "redynamiser le cœur de ville et y attirer des entreprises". Il déclinera ses mesures en cinq autres thématiques : l'économie, l'environnement, l'aménagement, la sécurité et le vivre-ensemble. Il promet d'ores et déjà de ne "pas rester maire ad vitam æternam" s'il est élu. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu