Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Municipales à Conches : après 43 ans de mandats, Alfred "Freddy" Recours quitte la mairie

Élu pour la première fois lors des élections municipales de 1977, Alfred Recours ne briguera pas un sixième mandat lors en mars prochain et s'apprête à quitter les fonctions de maire de Conches-en-Ouche (Eure) qu'il exerce depuis 1984. Portrait d'un élu qui a marqué sa ville.

Alfred Recours, dit Freddy, lors de sa dernière cérémonie des vœux à Conches-en-Ouche le 17 janvier 2020
Alfred Recours, dit Freddy, lors de sa dernière cérémonie des vœux à Conches-en-Ouche le 17 janvier 2020 © Radio France - Laurent Philippot

Conches-en-Ouche, France

À Conches, tout le monde connaît Freddy. Alfred Recours promène inlassablement sa grande silhouette et son écharpe rouge dans les rues de la commune dont il est maire depuis 1984. Il l'avait déjà annoncé lors de la cérémonie des vœux en 2019 : à bientôt 75 ans, il ne se représente pas devant les électeurs en mars prochain. 

"Ça veut dire 81 ans dans six ans, c'est pas bien, il faut laisser _la place au renouvellement_, à une nouvelle génération", justifie l'élu qui a marqué Conches et ses environs de son empreinte. Sa dernière cérémonie des vœux, le 17 janvier 2020, a donc eu une saveur particulière, entre bilan politique et émotion d'une page qui se tourne.

C'est un homme qui paraît froid, sévère, mais qui est plein d'humanité - Madeleine Simon, conseillère municipale

Pour autant, Madeleine Simon gardera "un merveilleux souvenir" d'Alfred Recours, "travailler avec lui, c'est facile", dit la conseillère municipale, qui, elle aussi, met un terme à sa vie politique locale. Même son de cloche chez Chantal Morin : "C'est quelqu'un qui m'a beaucoup appris, ça a été un plaisir, que du bonheur". Mais elle le confesse, "il n'est pas toujours facile, en tant que femme, je n'ai pas toujours été gâtée, c'est un homme de caractère, un peu macho d'ailleurs"

Macho, un peu rude, "un peu Picsou" pour la gestion des finances municipales ? "Picsou ? Non, je suis allé chercher l'argent où il fallait et quand on fait plein de choses, il faut que ça marche !", se défend Alfred Recours

Portrait de Freddy Recours par ses proches : reportage de Laurent Philippot

Au sein du conseil municipal, Chantal Morin a passé 31 ans auprès d'Alfred Recours, elle en souligne le caractère visionnaire : "Il a été avant-gardiste, il voyait toujours les choses avant les autres". Elle prend pour exemple l'achat de l'arboretum de Conches. "Je me disais, mais quelle idée d'acheter un truc pareil", se souvient Chantal Morin, "mais quand on voit aujourd'hui le résultat, c'est magnifique"

Monsieur le maire va apprendre l'italien

La voix de Jérôme Pasco s'étrangle un peu quand il évoque Alfred Recours, "c'est un monument, personne ne remplacera Alfred Recours, on ne le remplace pas, on lui succède". Le premier adjoint conduira d'ailleurs la seule liste pour l'instant déclarée pour les élections municipales de Conches en mars prochain. 

C'est un peu un père pour moi, il m'a accueilli, tendu la main, m'a fait grandir - Jérôme Pasco, 1er adjoint

Alfred Recours reste conseiller départemental jusqu'en 2021. Il va mettre à profit le temps libre retrouvé pour apprendre l'italien, "un bon exercice permanent d'entraînement de la mémoire"

Il y en a une qui n'est pas mécontente de retrouver Alfred Recours, c'est Juany, sa femme, qui l'a toujours soutenu. "J'espère que ça ne sera pas trop difficile pour lui après autant d'années, qu'il va pouvoir continuer à faire quelque chose", explique madame Recours avant d'ajouter dans un éclat de rire "tout seul à la maison, je n'ai pas envie de l'avoir". Chez les Recours, le caractère, c'est une histoire de famille. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu