Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Municipales à Gravigny : Didier Cretot dans le fauteuil de maire le 25 mai

Les conseils municipaux complets dès le premier tour des élections vont enfin pouvoir s'installer. Ils ont jusqu'au 28 mai pour le faire. À Gravigny, dans l'agglomération d'Évreux, Didier Cretot deviendra officiellement maire de la commune de 4.000 habitants le 25 mai.

Didier Cretot, pendant la campagne municipale, devant la mairie de Gravigny (Eure)
Didier Cretot, pendant la campagne municipale, devant la mairie de Gravigny (Eure) © Radio France - Laurent Philippot

Dans le cadre de notre série "C'est mardi, c'est Gravigny", on avait quitté Didier Cretot et Émeric Jeanne il y a une éternité, le 9 mars dernier, lors du dernier conseil municipal dirigé par François Gantier. Les deux hommes, tous deux adjoints au maire, s'affrontaient le dimanche suivant lors du premier tour des élections municipales. Le soir du 15 mars, Didier Cretot était élu avec 56,99% des suffrages exprimés et devait prendre les commandes de la ville dans la foulée. C'était sans compter sur presque deux mois de confinement. "On n'a pas pu fêter entre nous notre victoire", regrette Didider Cretot qui poursuit "on a cru très fortement qu'on pouvait être élu le week-end d'après et ça ne s'est pas fait". 

Ça nous a quand même mis un petit coup au moral

Pour les quelque 30.000 communes françaises dont le conseil municipal est complet depuis le premier tour, l'élection du maire et de ses adjoints aura lieu entre le 23 et le 28 mai. À Gravigny, le conseil municipal aura lieu le 25 mai à 18h30. "On est bien heureux que cette période d'incertitude se termine", affirme Didier Cretot. Même sentiment pour Émeric Jeanne, l'autre candidat.  

François Gantier, au premier plan, Didier Cretot et Émeric Jeanne côte à côte, lors du dernier conseil municipal de Gravigny, le 9 mars 2020
François Gantier, au premier plan, Didier Cretot et Émeric Jeanne côte à côte, lors du dernier conseil municipal de Gravigny, le 9 mars 2020 © Radio France - Laurent Philippot

Un conseil à huis clos

Le 25 mai, ce sera un conseil express à huis clos "sans public et sans nos électeurs", se désole Didier Cretot, avec un ordre du jour limité : l'élection du maire et de ses adjoints. Dans la salle du conseil à l'étage, les deux adjoints d'hier changeront de fonction, Didier Cretot maire et Émeric Jeanne et cinq colistiers dans l'opposition. Opposition, un mot qui chiffonne Didier Cretot ne veut pas entendre parler d'opposition, "j'ai décidé d'utiliser le mot minorité" car "parler d'opposition, ce serait renforcer un aspect négatif".

Les intentions et les programmes étaient quand même assez proches. On est deux listes de gauche, on a des valeurs en commun

Émeric Jeanne, la tête de liste "Bien vivre ensemble à Gravigny" envisage son rôle "comme celui d'une opposition constructive" tout en précisant "on se connaît tous, on va tous travailler pour le bien commun".

Pendant deux mois, François Gantier et Didier Cretot de "Gravigny 2020 avec vous" ont travaillé ensemble sur les dossiers importants de la commune : "Quand il a fallu décider de rouvrir l'école, on l'a fait ensemble, lorsqu'il a fallu commander des matériels de protection pour les habitants, on l'a fait ensemble", détaille le futur maire qui, dans une semaine, prendra possession du bureau du maire mais "on ne pourra toujours pas fêter notre victoire !"

Le 25 mai, François Gantier cédéra son fauteuil et son bureau de maire à Didier Cretot
Le 25 mai, François Gantier cédéra son fauteuil et son bureau de maire à Didier Cretot © Radio France - Laurent Philippot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu