Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Municipales à Marseille : Samia Ghali se présente en femme "libre"

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Samia Ghali est officiellement candidate pour les municipales à Marseille. La sénatrice des Bouches-du-Rhône se lance dans la course, mais seule, sans aucune étiquette avec le soutien des adhérents qui ont rejoint son mouvement "Marseille avant tout".

Samia Ghali, candidate pour les municipales à Marseille.
Samia Ghali, candidate pour les municipales à Marseille. © Radio France - Camille Payan

Marseille, France

Elle avait laissé sous-entendre sa volonté de se lancer dans la course depuis des semaines cette fois Samia Ghali annonce officiellement qu'elle est candidate pour les municipales à Marseille au mois de mars prochain. La sénatrice des Bouches-du-Rhône qui a quitté le PS en 2018, part dans la course sans étiquette, mais au nom de son mouvement "Marseille avant tout" qui compte 6.000 adhérents. Elle ne souhaite aucun soutien, en tout cas elle assure ne pas en chercher. 

"Je veux être libre et ne pas être obligée de rendre des comptes à tel ou tel parti politique. Je veux que mes choix soient faits pour l'intérêt des marseillais mais si des personnalités ont envie de venir me rejoindre je les invite. "

Samia Ghali qui prend donc ses distances avec les potentiels candidats de gauche qui tentent une grande union même si aucun ne s'est pour l'instant déclaré, ni chez les socialistes ni au front de gauche... 

"Moi, je ne connais pour l'instant aucune candidature à gauche à part Sébastien Barles pour Europe Ecologie les Verts. Moi, je ne suis pas une candidature à gauche je suis une candidature Marseillaise."

Depuis l'annonce de sa candidature Samia Ghali ne cesse de répéter que "Marseille a besoin d'une Madone". L'expression a fait sourire, mais elle estime que Marseille a besoin de quelqu'un "tous les jours sur le terrain" ce qu'elle s'engage à faire.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu