Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Paris : "rien n'est gagné" estime le directeur de campagne d'Anne Hidalgo

-
Par , France Bleu Paris

Alors que le second tour des élections municipales approche à grand pas, l'équipe de la maire sortante ne souhaite "pas s'emballer", malgré les bons chiffres accordés à Anne Hidalgo. Pour Emmanuel Grégoire, son directeur de campagne, la mobilisation et l'écologie sont les enjeux majeurs.

Emmanuel Grégoire
Emmanuel Grégoire © Radio France - Martine Bréson

A cinq jour du second tour des élections municipales, qui verra s'affronter Agnès Buzyn (LREM), Rachida Dati (LR) et Anne Hidalgo (PS) pour la mairie de Paris, les sondages d'intention de vote continuent de donner l'actuelle maire gagnante. Mais pour son directeur de campagne rien n'est gagné pour autant : "on va rester très concentrés, très sérieux, et ne pas s'emballer". Conscient que la mobilisation a été très faible au premier tour, Emmanuel Grégoire estime que cette question est un enjeu majeur. 

Pour Emmanuel Grégoire, la pédagogie doit être de mise pour s'assurer que la mobilisation soit suffisante ce dimanche 28 juin. Egalement au centre de la dernière ligne droite de ces élections pour la candidate sortante : l'écologie. "On voit bien que, quand l'urgence est là, on peut faire des choses spectaculaires", se félicite le premier adjoint à la mairie de Paris au sujet des pistes de vélo provisoires aménagées pour répondre à la crise sanitaire en cours. 

"Les nouvelles pistes cyclables n'ont pas créé de bouchons"

Des pistes cyclables qui pourraient être pérennisées, a déjà indiqué la mairie de Paris. Interrogé sur cette probabilité, et sur les bouchons liés à ces "coronapistes", Emmanuel Grégoire rétorque que "ça n'est pas vrai que ces pistes créent des bouchons", assumant que la volonté de la candidate PS et ses équipes est bien de "réserver moins de place à la voiture individuelle". 

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris et directeur de campagne d'Anne Hidalgo, invité de France Bleu Paris

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu