Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Municipales à Saint-Lô : Jean-Karl Deschamps est à la tête d'une liste de gauche

-
Par , France Bleu Cotentin

Jean-Karl Deschamps est de retour sur la scène politique locale. Le socialiste, figure de la gauche saint-loise, se lance dans la bataille des municipales à Saint-Lô (Manche). Il est candidat aux élections de mars prochain.

Jean-Karl Deschamps candidat aux élections municipales à Saint-Lô
Jean-Karl Deschamps candidat aux élections municipales à Saint-Lô © Radio France - Lucie THUILLET

A 48 jours des élections municipales, une nouvelle candidature à Saint-Lô : Jean-Karl Deschamps, l'ancien chef de file de l'opposition saint-loise, a décidé de briguer la mairie. Il va conduire une liste divers gauche aux élections municipales de mars 2020, une liste qui est complète dit-il et qu'il présentera en détail dans les deux semaines qui viennent.

Jean-Karl Deschamps a été conseiller municipal de Saint-Lô de 1995 à 2014 mais il ne s'était pas présenté à la précédente élection municipale.  Il a également été vice-président du conseil régional de Basse-Normandie où il a effectué trois mandats.

Cette ville mérite mieux qu'un référendum pour ou contre Brière

Pour expliquer ce retour sur la scène politique saint-loise, il énumère plusieurs raisons, à commencer par "la sollicitation de nombreuses personnes à Saint-Lô et hors Saint-Lô, y compris des élus de l'agglomération qui sont venus me parler des difficultés relationnelles. La deuxième raison c'est la pauvreté du débat municipal : cette ville mérite mieux qu'un référendum "pour ou contre Brière". Or actuellement, on ne voit pas de traces de projet. La troisième raison, c'est le désarroi entendu dans la bouche de Saint-Lois sur l'absence de liste de sensibilité de gauche et puis la dernière raison, c'est que j'ai envie d'y aller."

Trois autres listes comptent se présenter à Saint-Lô : celle du maire sortant François Brière, celle de la conseillère municipale d'opposition Emmanuelle Lejeune et celle de Philippe Villeroy, lui aussi conseiller d'opposition.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess