Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Talence : "Les listes citoyennes sont en attente de plus de partage de pouvoir"

-
Par , France Bleu Gironde

La campagne des élections municipales à Talence se poursuit. Parmi les quatre listes concurrentes, celle de Laurent Pradès "Nouvel Esprit Talence", une liste citoyenne sans étiquette politique.

Laurent Pradès, candidat sans étiquette aux élections municipales à Talence en mars 2020
Laurent Pradès, candidat sans étiquette aux élections municipales à Talence en mars 2020 © Radio France - Laëtitia Heuveline

Pourquoi le choix d'une liste 100% société civile ?

Laurent Pradès : Parce que j'ai fait l'expérience du système des partis politiques et j'ai eu besoin de plus de liberté. J'ai trouvé autour de moi des personnes qui me rejoignaient dans cette idée. Surtout, je crois que les listes citoyennes aujourd'hui sont en attente de plus de partage de pouvoir dans la démocratie locale. 

Vous avez été brièvement au Modem, vous ne vouliez même pas de soutien d'un parti politique ?

Je voulais sortir de tous les clivages politique de la droite, de la gauche, du centre. L'idée c'était vraiment d'être indépendant du système politique actuel. 

Vous reprochez quoi au système politique actuel ?

De ne pas être dans une démocratie participative complète. Pour Talence, le budget participatif est contraint à un budget et à un périmètre restreint. Quand il s'agit de grands sujets structurants nous n'avons pas accès à cette démocratie participative. C'est le cas pour le stationnement, le projet de la Médoquine ou le projet Bahia où il n'y pas eu de consultation.
La consultation c'est compliqué à faire mais il faut avoir le courage de s'exposer à la consultation sur des grands sujets pour ensuite trancher bien évidemment. 

Un de vos principaux axes de campagne c'est l'écologie ? 

Oui la proximité, l'environnement et la sécurité. On souhaite augmenter l'accueil périscolaire de 18h30 à 19h. Ça veut dire qu'une personne qui a besoin de prendre sa voiture pour récupérer ses enfants pourra peut-être utiliser sa  voiture. Il est important quand on parle d'environnement de commencer très tôt et donc on veut également du 100% bio dans les cantines. L'écologie ce n'est plus l'affaire d'un parti aujourd'hui, c'est l'affaire de tous les citoyens !
En ce qui concerne la sécurité, sur Talence on a une patrouille de Police Nationale pour trois commune, ce n'est pas suffisant pour juguler le sentiment d'insécurité. On souhaite donc qu'il y ait une patrouille municipale joignable 24h/24 pour envoyer un message fort de dissuasion de la délinquance.

Les candidats à Talence

  • Emmanuel Sallaberry : maire sortant sans étiquette (soutenu par le Modem et LREM)
  • Isabelle Rami : union de la gauche et des écologistes
  • Laurent Prades : sans étiquette

Laurent Pradès, candidat sans étiquette à la mairie de Talence

Choix de la station

À venir dansDanssecondess