Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales au Mans : Stéphane Le Foll largement en tête au premier tour

-
Par , , France Bleu Maine

Au Mans (Sarthe), les électeurs devaient départager dix listes ce dimanche 15 mars 2020 pour le premier tour des municipales. Le maire sortant (PS) Stéphane Le Foll est largement en tête. Il obtient 42% des voix devant la socialiste Marietta Karamanli, tous les deux qualifiés pour le second tour.

Stéphane Le Foll occupe le fauteuil de maire du Mans depuis juin 2018 suite au décès de Jean-Claude Boulard
Stéphane Le Foll occupe le fauteuil de maire du Mans depuis juin 2018 suite au décès de Jean-Claude Boulard © Maxppp - Vincent Isore

Pour ce premier tour des élections municipales au Mans, Stéphane Le Foll, arrive nettement en tête (42% des voix), devant Marietta Karamanli : 13,25%. Deux listes parmi les dix qui se présentaient sont donc en mesure de se maintenir pour le second tour organisé dimanche prochain, le 22 mars.

Europe Ecologie les Verts rate de peu la qualification

La tête de liste Europe Ecologie Les Verts, Isabelle Sévère rate d'un cheveu l'accès au second tour : elle recueille 9,98% des voix, alors que la barre est fixée à 10%. Les Verts sont partis seuls, contrairement à 2014. A l'époque, ils avaient participé à la liste d'union de la gauche conduite par Jean-Claude Boulard. 

Les Républicains éliminés contrairement à 2014

Le candidat choisi par Les Républicains, Emmanuel Bilquez arrive en quatrième position avec 8,53%, suivi de Gilles Guerchet (LREM) : 7,01%. En 2014, dans un autre contexte, la candidate de l'UMP, Christelle Morançais (aujourd'hui présidente de la région Pays de la Loire) avait été distancée par Jean-Claude Boulard au second tour de 1.526 voix. 

Le Rassemblement National perd du terrain

Contrairement aux dernières élections municipales, en 2014, le Rassemblement National (FN à l'époque) n'est pas qualifié pour le second tour. Sa tête de liste Louis de Cacqueray-Valmenier recueille 6,05% des voix. En 2014, Louis Noguès, tête de liste du FN avait obtenu 15,25% des voix. 

A la gauche de la gauche (LFI, PCF, PG), Marie James recueille 5,51% des voix. Audrey Dolo-Canal (sans étiquette) : 4,85%, Julien Geffard (issu de la droite) : 2,14% et Yves Chèere (Lutte Ouvrière) : 0,68%. 

89 674 personnes sont inscrites sur les listes électorales au Mans en 2020, selon les chiffres publiés par l'INSEE le 28 février dernier. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess