Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : Bruno Drapron est le nouveau maire de Saintes

-
Par , France Bleu La Rochelle

Les électeurs saintais ont choisi Bruno Drapron. L'ancien adjoint du maire sortant a rassemblé 31,76% des suffrages exprimés. Il devance le divers Gauche Pierre Dietz. Le maire sortant, Jean-Philippe Machon termine troisième.

Bruno Drapron, le nouveau maire de Saintes
Bruno Drapron, le nouveau maire de Saintes © Radio France - (Document de campagne)

C'est une nette victoire pour Bruno Drapron, ancien adjoint du maire sortant. Il l'emporte avec 31,76% des suffrages, et 242 voix d'avance sur le second, le divers gauche Pierre Dietz (28,70%) alors que la quadrangulaire s’annonçait indécise au soir du premier tour. Le maire sortant, Jean-Philippe Machon prend la troisième place seulement (23,37%) devant l'autre candidat de gauche Rémi Catrou. "C'est surtout la victoire d'une équipe qui est allée au contact des électeurs dès la reprise de cette campagne électorale" a déclaré Bruno Drapron, "Les saintais ont été convaincus par notre programme adapté au Covid". 

Effectivement, il a réussi à créer une dynamique dans l'entre deux tours et engrange près de 1.000 voix supplémentaires. Bruno Drapron a annoncé dimanche soir sa volonté "d'enfin travailler avec l'agglomération de façon collégiale, collective et pas de façon brutale". Alors que le maire sortant, Jean-Philippe Machon qui avait voulu mutualiser les services de la ville et de l'agglomération avait été dépossédé de la présidence par les maires de la CDA. 

La stratégie d'alliance menée par Pierre Diezt dans l'entre deux tours n'a pas fonctionné. Il pouvait espérer rassembler 2763 voix, en totalisant les voix de ses électeurs, celles de Pierre Maudoux (divers centre) et celles de Renée Benchimol Lauribe (divers écologistes). A l'arrivée, il lui manque 587 voix, et perd donc la mairie de Saintes. Le maire sortant, Jean-Philippe Machon lui, avait quasiment fait le plein des voix au premier tour, il n'attire que 233 électeurs supplémentaires. 

Après six ans d'un mandat agité par de multiples polémiques et la perte de la présidence de l'agglomération, ce deuxième tour sonne comme un désaveu pour Jean-Philippe Machon qui avait 77 voix d'avance au premier tour.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu