Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales : ce qu'il faut retenir du premier tour dans le Morbihan

-
Par , , France Bleu Armorique

Le premier tour des élections municipales s'est déroulé dans un contexte très particulier en pleine épidémie de coronavirus, d'autant plus dans ce département où plusieurs villes subissent une propagation active du virus. L'abstention a été forte et beaucoup de maires sont déjà élus.

Plusieurs maires morbihannais sortants ont été réélus dès le premier tour des élections municipales.
Plusieurs maires morbihannais sortants ont été réélus dès le premier tour des élections municipales. © Radio France - Benjamin Fontaine

A l'issue du premier tour des élections municipales dans le Morbihan, une tendance se dégageassent nettement : les maires sortants ont largement été plébiscités par les électeurs.

A Vannes, comme en 2014, le maire sortant David Robo (divers droite) l'emporte dès le 1er tour. Il conserve son fauteuil avec 50,9%, bien loin devant son poursuivant, l'un candidat de la gauche Simon Uzenat qui récolte 20,5%. A Ploermel, victoire aussi pour le maire sortant divers droite Patrick Le Diffon avec 54,6%.

Quatre listes dans un mouchoir de poche à Lorient

A Saint-Avé, la maire socialiste sortante et également vice-présidente du conseil régional, Anne Gallo repart pour un nouveau mandat après avoir récolté 55,92% des suffrages exprimés. A Ploemeur, c'est par un large plébiscite que les électeurs offrent à nouveau les clés de la ville à Ronan Loas, réélu avec 60% des voix.

A Lorient, quatre listes se qualifient dans un mouchoir de poche. En tête, Damien Girard, à la tête d'une coalition de gauche, crée la surprise (23%). Derrière, Fabrice Loher (LR) le talonne avec 21% des voix. Derrière, l'équipe de la majorité sortante suit avec 18,45%. Laurent Tonnerre (LREM) ferme la marche avec 17,80% des voix. Sans accord entre les listes, les Lorientais pourraient se retrouver avec une quadrangulaire lors du second tour.

Un Virage à gauche à Questembert

À Pontivy, situation similaire, avec quatre femmes. Cette fois, la maire sortante Christine le Strat, arrive largement en tête avec 46,29 % des voix. En deuxième position, avec 20,87% des suffrages exprimés, on retrouve la candidate de la gauche, Marie-Madeleine Doré-Lucas. Suivent Soizic Perrault avec 17,72 % et enfin la candidate LREM Gaëlle Le Roch, sera également présente au second tour après avoir récolté 15,13% des voix.

Du côté de la commune de Questembert, à l'est de Vannes, les électeurs ont voté pour un virage à gauche en donnant la victoire à Boris Lemaire qui obtient 57,2%.

Et puis parmi les plus scores les plus élevés dans le Morbihan celui de David Lappartient, le président de l'union cycliste internationale arrive premier sur la ligne d'arrivée à Sarzeau avec 72%.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu