Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales dans le Pays Messin, la vallée de l'Orne,l'arc et le nord Mosellan : le point avant le second tour

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Ce dimanche 28 juin, c'est le second tour de l'élection municipale 2020. Dans le Pays Messin, la Vallée de l'Orne, l'Arc et le Nord Mosellan, douze villes et villages comptant plus de 1000 habitants sont concernés : de Lorry-les-Metz à Audun-le-Tiche en passant par Roncourt.

La place de la mairie à Guénange
La place de la mairie à Guénange © Radio France - Cécile Soulé

France Bleu Lorraine poursuit son tour d'horizon des communes de plus de 1 000 habitants, où les électeurs retourneront aux urnes, ce dimanche 28 juin, pour le second tour des élections municipales. Après le Sud Mosellan, direction le Pays Messin, la vallée de l'Orne, l'arc et le nord Mosellan.

Dans le Pays Messin, deux duels et deux triangulaires

  • A Lorry-lès-Metz, où le maire sortant Jean-Yves Le Ber ne se représente pas, trois listes étaient présentes au premier tour : le conseiller municipal d'opposition sortant, Philippe Gleser, a obtenu un peu plus de 40% des suffrages. Il a devancé de seulement 12 voix, Nadine Scholtès, une proche de la majorité actuelle. Arrivée en troisième position avec près de 21% des suffrages, l'écologiste, Marie-Andrée Brulé a décidé de fusionner sa liste avec celle de Philippe Gleser qui semble donc partir favori pour le scrutin de dimanche. 
  • A St Julien-lès-Metz, où, après 25 ans d'investissement pour la commune, Fabrice Herdé a décidé de passer la main, le second tour verra s'opposer l'adjoint au maire sortant Olivier Schmitt (37,98%) à Franck Osswald, un nouveau venu sur la scène locale (31,51%), et qui a fusionné, depuis depuis le 15 mars dernier, avec Christophe Prévost (30,59%). Ce dernier figure en 3e position sur cette nouvelle liste. Un rapprochement qui pourrait faire la différence. 
  • A Marly, on prend les mêmes et on recommence. Le trio, qui était sur la ligne de départ le 15 mars dernier, est qualifié pour le second tour : le maire sortant, soutenu par les Républicains, Thierry Hory, a failli être élu dès le 1er tour (49,83%). En poste depuis 2008, il aura face à lui, le centriste Christian Nowiki (31,43%) et l'écologiste Frédéric Rose (18,72%). Sauf surprise, Thierry Hory est bien parti pour assurer un 3e mandat. 
  • A Metz, enfin, où le maire sortant Dominique Gros n'y retourne pas, les électeurs devront choisir entre trois candidats. Toutes les précisions sont à lire ici.

Dans la Vallée de l'Orne, trois triangulaires à Roncourt, Amnéville et Moyeuvre-Grande

  • A Roncourt, le maire sortant, en poste depuis 2001, Marcel Halter, a décidé de prendre un peu de recul. Il figure en dernière position de la liste de Philippe Fichter qui est arrivé en deuxième position du premier tour, avec 34,23% des suffrages. Il a été devancé par Antoine Postera (38,17%), un conseiller municipal sortant qui a réuni sur sa liste plusieurs membres de la majorité actuelle. Qualifiée également, Marie-Anne Staehle (27,58%) qui est une ancienne proche de Marcel Halter. 
  • A Moyeuvre-Grande, c'est l'heure de la retraite pour le maire sortant René Drouin, élu depuis 37 ans. Sur les quatre listes présentes au premier tour, trois sont encore en lice : le divers gauche Franck Roviero, premier adjoint sortant, est arrivé en tête en mars dernier du scrutin municipal (39,93%). Il a devancé de neuf points l'entrepreneur-salarié d'une coopérative, Camille Rosso, 29 ans, qui participe ici à son premier combat électoral. En troisième position, le communiste Roger Tirlicien, adjoint sortant et qui bénéficie du soutien officiel du PS mosellan et de René Drouin en personne. Il n'a récolté que 25% des voix au premier tour. Osera-t-il la remontada ? 
  • A Amnéville, le maire sortant, Eric Munier (42,11%) est opposé au second tour à Xavier Dieudonné (33,42%) et Cédric Sudrow (24,46%). Toutes les précisions sont à lire ici.

Dans l'Arc et le Nord Mosellan, trois triangulaires et deux duels dont un passionnant à Guénange

  • A Guénange, le maire sortant, le socialiste Jean-Pierre La Vaullée, quitte la vie politique, après 23 ans de mandat. Son départ a suscité de la convoitise, avec quatre listes engagées au premier tour : le centriste et benjamin du scrutin Pierre Tacconi est arrivé en tête avec 41,78% des suffrages. Pour remporter la mairie, il devra battre ce dimanche, le socialiste Eric Balland, 2e en mars dernier (29,06%) et qui a fusionné sa liste avec le collectif citoyen de Matthieu Guilbert (18,84%).  Le second tour s'annonce serré !
  • A Audun-le-Tiche, où Lucien Piovano se retire de la vie municipale, après deux mandats, les électeurs auront le choix entre deux listes ce dimanche : la divers gauche Viviane Fattorelli, conseillère municipale sortante, qui a obtenu un peu plus de 41%, et Bouzid Djebar (35,01%) : ce membre de la majorité sortante, s'est présenté sous la bannière écologiste au premier tour et il a fusionné depuis avec la liste d'Eric Jacquin (23%), qui est arrivé 3e en mars dernier. Ce rapprochement rabat les cartes. 
  • A Stuckange, où Jean-Pierre Vouin n'est pas candidat pour un second mandat de maire, les trois listes du premier tour se retrouvent au second : Olivier Segura, l'adjoint sortant, a récolté 44,5% des suffrages. Il a devancé Mégane Platat qui a réuni sur sa listes quelques membres de l'opposition locale (37,5%) et Marie-Claire Schreiner, élue dans le conseil municipal sortant (18%). Dans cette commune, un recours devant le tribunal administratif a été déposé après le premier tour par Mégane Platat. 
  • A Yutz, l'ancien fief du président du Conseil Départemental, Patrick Weiten, le maire sortant Bruno Sapin a été devancé au premier tour de 34 voix par la liste de Clémence Pouget, conseillère municipale sortante de l'opposition. Une liste divers gauche / EELV conduite par Pascal Landragin complète le podium (24%) et elle sera elle-aussi présente au second tour. 
  • Enfin à Thionville, ce sera ce dimanche, le suspense le plus total entre le maire sortant Pierre Cuny, son challenger à droite et ancien maire de Terville, Patrick Luxembourger, et le socialiste Bertrand Mertz, qui a porté l'écharpe tricolore entre 2008 et 2014. Toutes les précisions sont à lire ici

Ce dimanche 28 juin, à partir de 19H55 sur France Bleu Lorraine, émission spéciale "second tour des élections municipales en Moselle", avec l'ensemble de la rédaction.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu