Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales dans les Vosges et en Meurthe-et-Moselle : les 194 communes où l'on vote au second tour

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine

Dans 94 communes vosgiennes et dans 100 autres en Meurthe-et-Moselle, les électeurs devront revenir dans les bureaux de vote pour un second tour, ce dimanche 28 juin.

Illustration municipales.
Illustration municipales. © Maxppp - Lionel Vadam

Repoussé pour cause d'épidémie de coronavirus et de confinement, le second tour des élections municipales 2020 se tiendra dimanche 28 juin en France. En Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges, les électeurs doivent voter encore dans respectivement 100 et 94 communes dont les conseils municipaux n'ont pas été pourvus au premier tour le 15 mars, et pas des moindres.

Meurthe-et-Moselle : 100 communes au second tour

En Meurthe-et-Moselle, on suivra en premier lieu le scrutin à Nancy : le maire sortant Laurent Hénart (DVC) est en ballotage défavorable, surtout depuis que les têtes de liste écologiste et socialiste ont décidé de fusionner leurs listes. Rappelons qu'au premier tour, Mathieu Klein (DVG) était arrivé en tête avec 37,9% des suffrages, Laurent Hénart avait recueilli 34,7% et Laurent Watrin, 10,2%. 

A retenir en Meurthe-et-Moselle au premier tour et dans l'entre-deux-tours, de nombreux maires élus ou réélus au premier tour :

Vosges : 94 communes au second tour

Premier aspect : le taux de participation. En recul de dix points le 15 mars par rapport à 2014, en pleine épidémie de coronavirus, sera-t-il meilleur à l'heure du déconfinement ?

Si le scrutin s'est joué dès le premier tour à Saint-Dié, ce n'est pas le cas d'Epinal, où Patrick Nardin, représentant la majorité sortante (droite) était arrivé en tête avec 37,9% des voix. Il affrontera Benoît Jourdain (divers droite), qui a fusionné sa liste avec celle de Christophe Petit, et Fabrice Pisias (divers gauche).

A Gérardmer, trois listes sont en présence, dont celle du maire sortant, Stessy Speissmann (DVG) arrivé en tête le 15 mars. 

A retenir dans les Vosges au premier tour et dans l'entre-deux-tours :

  • Saint-Dié-des-Vosges : David Valence réélu maire dès le premier tour avec 71,77% des voix.
  • Vittel, Franck Perry réélu avec près de 78 % des voix face à Didier Forquignon (22,08%).
  • Remiremont : Jean Hingray, logiquement réélu pour un deuxième mandat puisqu'il était le seul candidat en lice.

Vous cherchez un résultat ? Inscrivez le nom de la commune dans le moteur de recherche :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess