Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales en Gironde : "une vague verte se profile"

-
Par , France Bleu Gironde

À 15 jours du premier tour, le politologue Jean Petaux de Sciences Po Bordeaux répond aux question de France Bleu Gironde et analyse la campagne des élections municipales notamment à Bordeaux.

Le politologue Jean Petaux de Sciences Po Bordeaux
Le politologue Jean Petaux de Sciences Po Bordeaux © Radio France - Laëtitia Heuveline

Selon le politologue Jean Petaux de Sciences Po Bordeaux, invité de France Bleu Gironde, les candidats écologistes aux municipales sont "portés par une vague verte qui se profile pour ce premier tour des élections municipales en France."
À Bordeaux, cela servirait notamment à l'écologiste Pierre Hurmic "qui a un indice de notoriété faible, il n'est pas très connu. Ce qui le porte, continue Jean Petaux, c'est donc cette verdure ambiante. À l'inverse Philippe Poutou est à 91% d'indice de notoriété porté par deux campagnes présidentielles." Le candidat NPA crédité de 12% des voix, dans le dernier sondage dépasserait même le candidat Thomas Cazenave. "Si on regarde les chiffres, explique le politologue, Philippe Poutou était déjà présent sur la scène municipale bordelaise en 2014 et il faisait 2,5%. Sur Bordeaux, il est connu mais il n'a donc pas d'électorat. Son électorat c'est celui de Jean-Luc Mélenchon. Ça veut dire que Poutou agrège sur son nom un ensemble d'électeurs - avec un vote sociologique incontestablement - qui préfèrent voter Poutou que Hurmic. Il permet aussi de mobiliser des abstentionnistes qui n'auraient sans doute pas bougé"

Les candidats à Bordeaux

  • Nicolas Florian, maire sortant Les Républicains
  • Pierre Hurmic, écologiste EELV
  • Thomas Cazenave, LREM
  • Bruno Paluteau, Rassemblement National
  • Philippe Poutou, NPA avec soutien de la France Insoumise
  • Fanny Quandalle, Lutte Ouvrière
  • Gilles Garçon, UPR
  • Pascal Jarty, sans étiquette
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu