Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales en Moselle Est : de Bining à Macheren en passant par Porcelette, le point avant le second tour

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Ce dimanche 28 juin, en Moselle Est, les électeurs de 10 communes comptant plus de 1 000 habitants, vont retourner aux urnes pour le second tour des élections municipales 2020. Quelles sont les listes encore en lice ? Revue des forces en présence.

Dans un bureau de vote (illustration).
Dans un bureau de vote (illustration). © Radio France - Éric Turpin

Après le Sud Mosellan, le Pays Messin, la Vallée de l'Orne, l'Arc et le Nord Mosellan, France Bleu Lorraine se dirige vers l'Est du département de la Moselle, pour sa couverture du second tour des élections municipales 2020. 10 communes de plus de 1000 habitants ne se sont pas encore choisies un nouveau conseil municipal. On fait le point.

Dans le Pays Naborien, trois duels et deux triangulaires

  • A Macheren, le maire sortant Jean Meketyn est arrivé deuxième du premier tour, avec 36% des suffrages. Il a été devancé de 83 voix par un novice en politique, Philippe Dehlinger. L'enjeu de ce second tour sera notamment de savoir vers qui se reporteront les électeurs de Claude Schäfer : l'actuel premier adjoint avait recueilli plus de 20% des suffrages en mars dernier, mais il a finalement décidé de retirer sa liste. 
  • A Porcelette, le maire sortant Eddie Muller vise un 3e mandat, mais au premier tour, il n'a récolté que 28% des voix. C'est Alain Risch, un entraîneur local de judo et novice en politique, qui est arrivé en tête en mars dernier, avec près de 44% des suffrages. Une troisième liste est toujours en piste : celle d'Hervé Pflumio qui participe, ici, à son premier combat électoral. 310 électeurs ont voté pour lui, il y a trois mois. 
  • A L'Hôpital, le maire sortant, Gilbert Weber, a été balayé au premier tour. Avec seulement 12% des voix, l'élu divers gauche a décidé de ne pas participer au vote de dimanche. Il a toutefois apporté son soutien au divers droite et conseiller municipal d'opposition Christophe Gil, arrivé deuxième en mars dernier, avec près de 30% des suffrages. Le vainqueur du premier tour, c'est le fils de l'ancien maire Jean Schuler (1983-2001) : Emmanuel Schuler, lui aussi étiqueté divers droite, a totalisé 868 bulletins. Une troisième liste s'est aussi qualifiée pour le second tour : celle de l'ancien militant du Front National, et conseiller municipal d'opposition, Jean-Claude Dreistadt (11,69%). 
  • A Longeville-lès-St Avold, la maire sortante Suzanne Thielen, figure en deuxième position sur la liste de Emmanuel Thiry. Avec 49, 92% des voix en mars dernier, il a a failli l'emporter dès le premier tour. Face à lui, ce dimanche, le divers droite Denis Schmitt (39%), dont la liste a fusionné avec celle de Patrice Nimeskern (11%). Ce nouveau vote sera sans aucun doute très serré. 
  • Enfin à St Avold, le maire sortant (LR) André Wojciechowski, vise un 4e mandat. Il sera opposé, ce dimanche, au centriste René Steiner. Toutes les précisions sont à lire ici. 

Dans le Pays de Bitche, un duel et deux triangulaires 

  • A Bining, le maire sortant, en poste depuis 1995, Christian Martiné, quitte l'hôtel de ville. Pour lui succéder, ils sont encore deux sur la ligne de départ : l'adjointe sortante Monique Ruff, à qui il a manqué seulement deux petites voix en mars dernier, pour l'emporter et  Jean-Luc Krebs, un nouveau venu sur la scène locale (37,5%). Arrivée troisième lors du premier tour, Blandine Muller a retiré sa liste.  
  • A Montbronn, le maire sortant, Francis Sidot, en poste depuis 1977, a subi au premier tour un revers retentissant. Il a fini troisième, avec seulement 26% des voix. Malgré ce camouflet, il a décidé de maintenir sa liste au second tour. Il sera opposé à Manuel Mayer, l'adjoint sortant qui a totalisé un peu plus de 41% des suffrages. Le conseiller municipal de l'opposition, Charles Philipp (33%) complète cette triangulaire. 
  • A Bitche, où Gérard Humbert, ne veut pas d'un troisième mandat, sur les quatre listes engagées lors du premier tour, trois sont encore présentes ce dimanche. Arrivé en tête avec 41,8 % des suffrages, Benoît Kieffer est un ancien proche du maire sortant, mais il a quitté le conseil municipal, il y a deux ans, lorsque Francis Vogt est devenu le premier adjoint. Ce dernier soutenu par Gérard Humbert a recueilli près de 29% des voix. Le troisième candidat, à Bitche,  s'appelle Pascal Leichtnam et ses 19,5% du premier tour. Victor Dos Santos, bien que qualifié, n'a pas dépose de liste pour le vote de dimanche. 

Une quadrangulaire à Forbach et un duel à Stiring-Wendel 

  • A Stiring-Wendel, où le maire sortant, en poste depuis 1989, Jean-Claude Holtz, dit stop, deux listes vont s'affronter ce dimanche : celle de premier adjoint Yves Ludwig, qui a remporté le premier tour avec un peu plus de 41% des suffrages et celle de Kévin Pfeffer (RN) et ses 31%. Pourtant qualifiés pour le second tour, le divers gauche Yves Barbier et Jean-Marie Pirinu  ont finalement décidé de jeter l'éponge. Ils n'ont pas donné de consigne de vote clair mais il appelle à un front républicain pour faire barrage au Rassemblement National. 
  • Enfin à Forbach, où le maire socialiste Laurent Kalinowski va enlever son écharpe tricolore, quatre candidats visent l'hôtel de ville : Alexandre Cassaro, Eric Diligent, Thierry Homberg et Christian Peyron. Toutes les précisions sont à lire ici. 

Ce dimanche sur France Bleu Lorraine, à partir de 19H55, résultats, analyses et réactions des nouveaux maires de Moselle. Ne manquez pas notre émission spéciale !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu