Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Municipales à Châteauroux : la candidate RN accusée de racisme après un tweet ambigu

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

La candidate Rassemblement National à la mairie de Châteauroux, Mylène Wunsch, est au cœur d'une polémique après avoir publié, puis supprimé, un tweet que plusieurs internautes ont taxé de raciste.

 Le tweet (supprimé depuis) de Mylène Wunsch, candidate RN à Châteauroux
Le tweet (supprimé depuis) de Mylène Wunsch, candidate RN à Châteauroux - Capture d'écran Twitter

Châteauroux, France

"Abject", "surréaliste", "dès qu'on gratte le verni de la dédiabolisation, on trouve juste en-dessous des racistes bornés" : voici quelques-unes des réactions que l'on pouvait lire sur internet, suite à ce tweet de Mylène Wunsch, mardi 28 janvier. Il a depuis été supprimé, mais les internautes ont eu le temps de prendre des captures d'écran. 

Le tweet en question : une photo du programme de campagne de la liste Châteauroux Citoyen, affichant en couverture un homme de dos, à la peau noire. Mylène Wunsch y assortit cette légende : "Il n'y a rien qui vous choque ?? Châteauroux, Indre, Berry. Le programme des "soumis" de Châteauroux".

Dès qu'une personne du RN s'exprime, on cherche la petite faille pour le traiter de raciste ou d'homophobe - Mylène Wunsch 

La principale intéressée, jointe au téléphone ce matin, se dit "abasourdie" par cette chasse aux sorcières dont elle dit son parti victime. "Vous vous rendez compte, sous prétexte qu'il y a les bras d'un jeune homme noir, tout de suite on me traite de raciste. Mais on est où là ? On fait de la politique ou des procès d'intention ? Dès qu'une personne du RN s'exprime, à chaque fois on cherche la petite faille, le petit truc qui fait qu'on va pouvoir le traiter de raciste ou d'homophobe."

Elle promet qu'il n'y avait aucune intention raciste dans son tweet. Non, son coup de gueule, c'était simplement pour dénoncer l'absence de sigle "France Insoumise" sur le tract de campagne de Châteauroux Citoyen... Selon elle, la liste n'assume pas son appartenance politique. "Je veux dire, Léaument [Antoine Léaument, tête de liste, ndlr] on sait très bien qu'il est de la France Insoumise, il a été assistant parlementaire de Jean-Luc Mélenchon pendant plusieurs années... Ça me gêne parce que j'ai l'impression que ces élections municipales, en fin de compte, veulent un peu cacher les mouvements politiques."

Châteauroux Citoyen veut porter plainte

Un argument totalement réfuté par Châteauroux Citoyen, explique son numéro trois, Aymeric Compain : "Effectivement, on est un certain nombre à être de la France Insoumise, mais on est pas du tout sur une liste France Insoumise, on est sur une liste citoyenne, avec des Insoumis, avec des "gilets jaunes", avec des jeunes qui ont fait les marches pour le climat... On veut porter ça, on ne veut pas justement s'afficher comme une liste France Insoumise." 

Châteauroux Citoyen continue de considérer le tweet de Mylène Wunsch comme raciste : "Les mentions comme "Châteauroux, Berry" et le terme "soumis" sont sans équivoque sur la cible du tweet", précise Aymeric Compain. "Si ce n'était pas son intention, pourquoi a-t-elle supprimé son tweet ?" La liste annonce qu'elle va porter plainte dès demain jeudi contre l'élue RN.

Mylène Wunsch explique, quant à elle, avoir supprimé son tweet face aux réactions des internautes : "Quand j'ai vu toute cette haine, ça m'a vraiment choquée. Je me suis dit que c'était complètement contre-productif, donc j'ai supprimé." Elle a ensuite posté un autre tweet pour clarifier sa pensée : "Rien de raciste dans mon tweet !! Les insoumis n'assument pas leur "logo"  Dans le livret de leur programme à Châteauroux pas une trace ... Comme LREM d'ailleurs !".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu