Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

Pourquoi l'ex-avocate de Jacqueline Sauvage est tête de liste aux élections européennes

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu

Elle a été l'avocate de la loirétaine Jacqueline Sauvage. Nathalie Tomasini est tête d'une liste pour les élections européennes 2019, qui défend notamment l'égalité des droits pour les femmes et les hommes.

Le parlement européen en session a Bruxelles
Le parlement européen en session a Bruxelles © Radio France - Yves Renaud

Orléans, France

C'est la première fois que Nathalie Tomasini s'engage en politique. L'avocate spécialisée dans la lutte contre les violences intrafamiliales est notamment connue pour avoir défendu Jacqueline Sauvage, la loirétaine condamnée pour le meurtre de son mari violent en 2015, avant d'être graciée par le président de la République François Hollande, fin 2016. L'avocate est la tête de liste pour "A voix égales", qui défend l'égalité des droits pour les hommes et les femmes, dans le cadre des élections européennes 2019

"L'affaire Sauvage a été un révélateur qui m'a poussée à constituer à cette liste, car vous le savez, ça a été un véritable bras de fer notamment avec l'institution judiciaire pour faire comprendre ce que c'était que l'emprise et la légitime défense de ces femmes qui sont en permanence menacées de mort", explique Nathalie Tomasini.

L'affaire Sauvage a été un révélateur"

Pour Nathalie Tomasini, la France pourrait prendre exemple sur d'autres pays européens, qui ont des dispositifs qu'elle trouve inspirants, concernant la lutte contre les violences familiales. L'avocate cite notamment en exemple l'Espagne, pays où l'on trouve notamment, dit-elle, des "brigades anti-violences conjugales". Le pays a également mis en place des bracelets électroniques pour les hommes violents.

Selon la juriste, assurer l'égalité des droits entre les femmes et les hommes amènerait d'autres changements dans la société. D'après elle, "à partir du moment où on change de système, où les femmes sont à égalité de droits et de parole avec les hommes, le nouveau système sociétal va, par définition, gérer et entraîner des modifications sur tous les aspects qu'ils soient économiques, écologiques, et fiscaux". 

L'ex-avocate de Jacqueline Sauvage sera-t-elle élue députée européenne ? Pour cela, sa liste doit dépasser les 5% des voix au niveau national le 26 mai.

Choix de la station

France Bleu