Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en PACA : "Je suis dans une situation difficile" reconnaît Renaud Muselier avant le second tour

Distancé au 1er tour par Thierry Mariani (RN), Renaud Muselier (LR) reconnaît ce lundi sur France Bleu Provence une "situation difficile" avant le second tour des régionales. D'autant qu'une triangulaire se dessine avec le maintien de la liste d'union de la gauche annoncé par Jean-Laurent Félizia.

Renaud Muselier (LR) en ballotage en PACA à l'issue du premier tour des élections régionales.
Renaud Muselier (LR) en ballotage en PACA à l'issue du premier tour des élections régionales. © Maxppp - Frédéric Speich

En PACA, le suspense reste entier à l'issue du 1er tour des élections régionales marqué par une abstention record. La tête de liste du Rassemblement national, Thierry Mariani, arrive en tête avec 36.38% des voix devant celle du président sortant de la région, qui avait ouvert sa liste à des candidats de la majorité présidentielle. Renaud Muselier qui recueille 31,91% des voix, est en ballottage et dans une situation incertaine et fragile dans la perspective d'une triangulaire au second tour. 

En effet le troisième homme, Jean-Laurent Felizia (EELV/PS/PCF) qui recueille 16,89% des voix, dit vouloir maintenir sa liste d'union de la gauche et des écologistes au second tour, malgré les pression des différentes composantes politiques. 

"Je suis dans une situation difficile au deuxième tour face au Front national (sic), admet Renaud Muselier, invité ce lundi de France Bleu Provence. Mais si j'avais tourné comme d'habitude dans les élections régionales entre 25 et 26 points, je serais bien en-dessous et beaucoup plus en danger pour la région". 

"Jean-Laurent Félizia est dans une aventure personnelle" - Renaud Muselier

L'avenir de Renaud Muselier à la tête de la région PACA dépend en grande partie de Jean-Laurent Félizia. "Il nous a toujours expliqué qu'il prendrait ses responsabilités face à l'extrême droite. Et aujourd'hui, pour essayer de sauver sa peau, il souhaite rester en s'asseyant sur les principes de base républicains. C'est à dire, non à l'extrême droite ! Il y a un vrai risque. Il faut bien le mesurer. Je crois que Jean-Laurent Félizia n'a pas de responsabilités politiques suffisantes pour comprendre qu'il n'est pas nécessaire et indispensable. Il n'est plus candidat d'union de la gauche, il est dans une aventure personnelle".

Renaud Muselier admet être dans une "situation difficile" avant le second tour des régionales en PACA.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess