Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales : "Il ne faut pas que le gouvernement se défausse sur les maires" alerte Georges Cristiani

-
Par , France Bleu Provence

Les élections régionales et départementales devraient bien avoir lieu au mois de juin prochain mais le scrutin pourrait être décalé d'une semaine. Sur France Bleu Provence le président des maires des Bouches-du-Rhône se dit prêt à organiser le vote même si il estime que cela va être "compliqué".

Comme lors des élections municipales en 2020 pour les régionales il faudra respecter un protocole sanitaire très stricte.
Comme lors des élections municipales en 2020 pour les régionales il faudra respecter un protocole sanitaire très stricte. © Radio France - Florence Gotschaux

Nous devrions bien devoir aller voter au mois de juin prochain. Jean Castex devrait proposer aux parlementaires de maintenir le scrutin en le décalant toutefois d'une semaine. Le vote pour les départementales et les régionales aurait donc lieu les 20 et 27 juin. Décision après la consultation lancée auprès des maires ce lundi, 56% se sont prononcés pour un maintien du scrutin. Sur France Bleu Provence, Georges Cristiani, président des maires des Bouches-du-Rhône estime que c'est faisable mais il prévient : ce sera très compliqué. 

"Ce n'est pas facile d'organiser deux bureaux (pour les départementales et régionales) dans certaines communes. Pour nous, la sécurité sanitaire ce n'est pas une option." - Georges Cristiani

"Le protocole va être strict et c'est bien normal. Dans les bureaux par exemple, il faudra avoir des assesseurs vaccinés... dans certains lieux les bureaux sont exiguës et il est difficile de maintenir les gestes barrières et puis surtout on va avoir une population inquiète."

Dans les Bouches-du-Rhône sur 119 maires consultés, 98 ont participé et la moitié d'entre eux sont pour le report (48 %), l'autre moitié est contre (48%). Dans le Var : 153 maires consultés, 61 % pour le maintien, 39 % pour le report.

Georges Cristiani assure que les maires appliqueront la décision du gouvernement et il appelle l'acter le plus rapidement possible : "l'essentiel maintenant c'est l'expression démocratique. Il faut arrêter de tergiverser. Mais il ne faut pas que le gouvernement se défausse une nouvelle fois sur les maires. Il doit assumer sa propre responsabilité et nous assumerons l'organisation"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess