Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Régionales en PACA : l'écologiste Félizia ne lâche pas et maintient sa liste malgré critiques et menaces

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Azur, France Bleu Provence, France Bleu Vaucluse, France Bleu

"Je ne lâche rien et j'ai très bien dormi" assure ce lundi 21 juin Jean-Laurent Félizia arrivé en troisième position du premier tour des élections régionales en région PACA. Le chef de file du Rassemblement écologique et social, obtient 16,9% mais la pression s'accentue pour qu'il retire sa liste.

Jean-Laurent Felizia
Jean-Laurent Felizia © AFP - Nicolas TUCAT

La position de maintien de la liste de Jean-Laurent Félizia au second tour des élections régionales en PACA semble de plus en plus difficile à tenir. Le "Rassemblement écologique et social" (union de la gauche et des écologistes) est arrivé en troisième position (avec 16,89%) derrière la liste RN de Thierry Mariani (36.38%) et la liste d'union de la droite de Renaud Muselier(31,91%).  L'écologiste se défend ce lundi matin sur France Bleu Azur "J'assume ce choix de rester présent au second tour avec toute l'équipe qui m'entoure. Renaud Muselier n'a pas tenu compte de notre désistement et nous n'avons pas existé dans l'assemblée régionale sortante... On ne va pas rester à la maison."

Julien Bayou et le PS menacent

Si la liste de Jean-Laurent Felizia n'est pas retirée, "elle n'aura pas le soutien d'EELV", prévient Julien Bayou secrétaire national d'Europe Écologie-Les Verts qui demande à la tête de liste de la gauche et des écologistes se faire un pas de côté, car "le risque Front national est trop élevé", sous peine d'exclusion. Dimanche soir, le bureau national du parti écologiste avait pris la même décision.

Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste a également appelé Jean-Laurent Felizia au retrait, comme Benoît Payan, maire PS de Marseille 

Félizia, "un homme seul" selon Renaud Muselier

Le président LR sortant ne mâche pas ses critiques lui non plus ce lundimatin face au candidat Félizia : "C'est un homme qui part seul, il a été lâché par les ténors des partis, il est dans une aventure personnelle.. Un homme qui a renié les valeurs qu'il défendait, pour essayer de sauver sa peau. Il reste en s'asseyant sur les principes de base" explique Renaud Muselier.

Le RN est arrivé en tête en Provence-Alpes-Côte d'Azur, mais avec seulement 4,47 points d'avance pour Thierry Mariani face à Renaud Muselier. L'attitude du candidat arrivé en troisième position est déterminante pour le second tour.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess