Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Jean-de-la-Ruelle cherche des assesseurs pour les élections de juin et c'est "une petite usine à gaz"

-
Par , France Bleu Orléans

Les communes voient avec une certaine angoisse s'approcher les échéances des 20 et 27 juin, dates des élections départementales et régionales. Double scrutin et contexte sanitaire rendent compliquée la recherche d'assesseurs pour tenir les urnes. Exemple à Saint-Jean-de-la-Ruelle, près d'Orléans.

La ville de St Jean-de-la-Ruelle compte 13 bureaux de vote et a besoin de 143 personnes pour tenir les urnes en juin prochain
La ville de St Jean-de-la-Ruelle compte 13 bureaux de vote et a besoin de 143 personnes pour tenir les urnes en juin prochain © Radio France - François Guéroult

Commune cherche assesseurs, désespérément... Ce genre d'appel va se multiplier alors qu'approchent les élections départementales et régionales, un double scrutin prévu les 20 et 27 juin. Avec une contrainte supplémentaire : la crise sanitaire. D'ores et déjà, les communes recherchent les volontaires pour tenir les urnes, dans le Loiret, c'est le cas du Malesherbois, de Fleury-les-Aubrais, de Saint-Jean-de-la-Ruelle. Entretien avec Véronique Desnoues, la première adjointe à Saint-Jean-de-la-Ruelle.

La recherche d'assesseurs pour les élections de juin s'annonce-t-elle compliquée ?

Oui, c'est clairement plus compliqué que d'habitude. D'abord, parce qu'il s'agit d'un double scrutin, donc mathématiquement, il faut deux fois plus de monde. Ensuite, parce qu'il y a la crise sanitaire. Les gens sortent moins, certains ont peur... Des personnes me disent aussi qu'elles seraient bien volontaires, mais que leur médecin le leur déconseille ! Il ne faut pas se le cacher, des jeunes de 20 ou 30 ans, on n'en a pas pour tenir les urnes. D'ordinaire, ce sont plutôt des personnes âgées de plus de 50 ans, or, toutes ne sont pas vaccinées.

Concrètement, où en êtes-vous à Saint-Jean-de-la-Ruelle ?

Nous avons 13 bureaux de vote. Nous fonctionnons toujours avec un système de roulement entre deux équipes, l'une présente de 8h à 11h puis de 16h à 18h, l'autre présente de 11h à 16h. Comme il y a deux scrutins, cela représente 130 assesseurs (présidents inclus), auxquels il faut ajouter un secrétaire par bureau lors du dépouillement. Cela fait au total 143 personnes, on n'a, à ce jour, que 79 volontaires... On est encore loin du compte !

Afin de rassurer les électeurs, le gouvernement pourrait exiger que les assesseurs soient vaccinés ou soumis à un test Covid 48 heures avant le scrutin : seriez-vous favorable à une telle contrainte ?

A titre personnel, non. D'abord pour moi, qui suis aussi adjointe à la santé, le test ça ne veut pas dire grand chose : vous pouvez être négatif 48 heures avant le scrutin et être positif le jour du vote ! La vaccination, oui, encore faut-il pouvoir trouver des créneaux de vaccination pour tous les assesseurs d'ici juin... Et puis, honnêtement, l'an passé, pour les municipales, nous avions déjà appliqué un protocole sanitaire très strict et il n'y avait pas eu de souci. Là, j'ai peur que cela devienne une petite usine à gaz. Sans oublier qu'il faudra aussi des personnes pour dépouiller !

La ville de Rouen en Seine-Maritime promet "un cadeau de remerciement" pour ceux qui se porteront volontaires pour être assesseur : imaginez-vous un tel geste à Saint-Jean-de-la-Ruelle ?

On n'a pas parlé entre nous de l'exemple de Rouen, mais nous misons davantage sur le civisme ! N'oublions pas qu'en France, nous avons la chance de pouvoir voter, il faut donc tout mettre en oeuvre pour que les élections aient lieu. Nous comptons sur le civisme des Stéroruellans pour compléter les équipes dont nous avons besoin, il suffit pour cela qu'ils appellent la mairie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess