Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Élections

TÉMOIGNAGE - Après 42 ans de mandat, le maire de Losse quitte ses fonctions

-
Par , France Bleu Gascogne, France Bleu

Il était à la tête de la mairie de Losse depuis 1977. Après sept mandats consécutifs, Serge Jourdan a décidé de ne pas se représenter lors des élections municipales de 2020. Au micro de France Bleu Gascogne, ce maire est revenu sur les événements qui ont marqué ses mandats.

Serge Jourdan est resté maire pendant 42 ans à Losse. Il ne se représentera pas en 2020 lors des prochaines élections municipales.
Serge Jourdan est resté maire pendant 42 ans à Losse. Il ne se représentera pas en 2020 lors des prochaines élections municipales. © Radio France - Thomas Vinclair

Losse, France

France Bleu Gascogne : Bonjour Serge Jourdan, vous avez été maire pendant 42 ans, si vous n'aviez qu'une seule mesure à retenir, laquelle choisiriez-vous ?

Serge Jourdan : Sans hésiter, je choisis l'une de mes premières mesures. Dès ma prise de fonction en 1977, j'ai voulu raccorder l'ensemble des habitations de Losse à l'eau potable. Les maisons les plus isolées n'étaient, pour certaines, pas encore reliées à l'eau potable. Nous avons eu besoin de quatre années de travaux et près d'un million de francs.

Le raccordement de l'eau, c'était pour l'eau potable mais aussi les sanitaires et la douche. C'est un élément de confort essentiel de la maison. Cela m'a beaucoup touché. Dès qu'une nouvelle maison était raccordée, les habitants m'invitaient le soir même chez eux pour goûter le premier verre d'eau potable.  

France Bleu Gascogne : Être maire, c'est faire face à toutes les situations. Quelles ont été les plus compliquées à gérer ?

J'ai fait face à plusieurs phénomènes atmosphériques. Là, vous faites face à de réels problèmes et nous sommes seuls. Je me souviens surtout des tempêtes de 1999 et 2009. Avec les communications qui sont coupées, vous devez prendre les choses en main rapidement. Les habitants du village attendent que vous réagissiez et vite. C'est les problèmes les plus importants que j'ai eu à gérer. On doit aussi parfois annoncer les décès aux familles. C'est toujours des moments très compliqués, on ne sait pas quels mots choisir.  

Serge Jourdan avec son premier carnet de maire daté de 1977. - Radio France
Serge Jourdan avec son premier carnet de maire daté de 1977. © Radio France - Thomas Vinclair

France Bleu Gascogne : Cette fonction de maire vous l'occupez depuis 1977. Quelles évolutions majeures observez-vous ?

Il y a 42 ans, je faisais un conseil municipal et réglais l'ensemble des problèmes à ce moment-là. Aujourd'hui, il y a un émiettement des responsabilités. Il y a un éloignement dans les prises de décisions vers les grandes villes. Les maires ont moins de pouvoirs. Les habitants viennent toujours à la mairie mais ce n'est plus nous qui pouvons régler ces problèmes. Il y a 42 ans, je réglais les débats avec des discussions en tête à tête. Aujourd'hui, il y a les sms, les mails, les réseaux sociaux... 

J'ai 65 ans donc je pense qu'il est temps que je passe la main. J'ai eu un parcours marqué par plusieurs étapes importantes durant toutes ces années, il est temps que je me retire.

Choix de la station

France Bleu