Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Île-de-Ré : une trentaine de pins coupés, une première depuis dix ans

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Les agents de l'Office National des Forêts procèdent depuis la mi-mars à la coupe de près de 2.000 m² de bois. Une première depuis dix ans sur l'Île-de-Ré mais que l'ONF juge nécessaire pour préserver la forêt.

Île-de-Ré : une trentaine de pins coupés, une première depuis dix ans
Île-de-Ré : une trentaine de pins coupés, une première depuis dix ans © Radio France - Julien Morceli

Vous l'avez peut-être remarqué en allant vous balader du côté de l'Île-de-Ré. Des tas de rondins de bois répartis le long de la route dans le secteur de la Combe à l'eau à Ars-en-Ré. 

Depuis la mi-mars, l'Office National des Forêts de Charente-Maritime procède à la coupe d'une trentaine de pins, soit 2.000 m² de bois. Une première depuis dix ans. Le bois servira ensuite à faire des palettes ou de la pâte à papier.

Île-de-Ré : une trentaine de pins coupés, une première depuis dix ans
Île-de-Ré : une trentaine de pins coupés, une première depuis dix ans © Radio France - Julien Morceli

L’ONF rassure, elle s’attaque uniquement aux arbres en mauvaise santé : ceux qui se retrouvent privés de soleil lorsque les arbres poussent trop proches les uns des autres. “Ils ne reçoivent plus de lumière et ne produisent plus de photo-synthèse”, justifie Jean-Bernard Duprate, de Office National des Forêts en Charente-Maritime.

Le bois est coupé grâce à une abatteuse forestière : sorte de grand tracteur qui sélectionne les meilleures billes. Elle les dépose ensuite en pile, à l’entrée de la forêt. L'abatteuse les dispose en fonction de leur qualité.

Les bois de faible qualité partiront en Gironde pour faire de la pâte à papier. Le reste, de meilleures catégories, partira dans les Deux-Sèvres pour faire des palettes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess