Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Quatre mois après l'orage de grêle, des agriculteurs toujours en difficulté dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Le centre de formation professionnelle de promotion agricole (CFPPA) a décidé d'aider les producteurs qui sortent de ses rangs. Une dizaine d'entre eux ont été touchés par la grêle du 15 juin 2019.

Le centre de Formation Professionnelle de Promotion Agricole de Bourg-les-Valence.
Le centre de Formation Professionnelle de Promotion Agricole de Bourg-les-Valence. © Radio France - Florence Gotschaux

Bourg-lès-Valence, France

C'est le Centre de Formation Professionnelle de Promotion Agricole, à Bourg-les-Valence, qui organise cette opération de solidarité. Une dizaine de stagiaires formés au CFPPA, ces cinq dernières années, ont été durement frappés par cette tempête

Et quatre mois plus tard, les conséquences économiques et morales pour les exploitants sont encore bien visibles.  

"Nous avons perdu 90% de notre production et 80% de notre chiffre d'affaires en 25 minutes", raconte Stéphane Fragnol, maraîcher bio, sur la ferme Therragaïa à Peyrins. En évoquant le 15 juin, il parle de cataclysme.

Emile Gros abonde dans ce sens. Ce maraîcher bio s'est installé il y a deux ans sur le GAEC Champ Demain à Bourg-les-Valence. La grêle a fait pour 15.000 euros de dégâts sur l'exploitation, si on ne parle que des dégâts matériels. "En agriculture, c'est déjà difficile économiquement de se sortir un salaire avec sa production, alors ce type d'événements climatiques, ça peut vraiment plomber nos structures".

Des agriculteurs plus fragiles que d'autres

Et les agriculteurs récemment installés sont les plus fragiles. D'où cette idée de Julien Chenou, formateur au CFPPA, d'organiser cette soirée de soutien pour les anciens stagiaires. Et de l'organiser à ce moment-là. "Beaucoup de gens ont oublié ces épisodes, mais en fait, _les impacts se font encore largement sentir sur les exploitations_. Je pense aux arboriculteurs qui ont perdu des arbres. Ça leur prendra plusieurs années pour effacer les conséquences de l'orage de grêle".

La soirée de soutien avec mini-marché de producteurs, concerts, et buvette, débute à 18h, ce samedi soir, sur le site du lycée agricole du Valentin à Bourg-les-Valence. 

Les bénéfices seront reversés aux agriculteurs anciens stagiaires du CFPPA, frappés par la grêle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu