Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

VIDEO - 40 ans après, la marée noire du Tanio continue

La Marine nationale a pu inspecter cette semaine l'épave du Tanio au large du Finistère. Le pétrolier, qui a coulé il y a 40 ans, continue bien de perdre du pétrole.

Marée noire du Tanio
Marée noire du Tanio © Maxppp - Guy Daniel

Île-de-Batz, France

C'était l'une des hypothèses, elle est désormais en voie d'être confirmée. Plusieurs cas d'oiseaux mazoutés ont été relevés ces dernières semaines dans le Finistère nord. D'abord à Saint-Jean-du-Doigt, Plougasnou (sur la plage Saint-Samson), des traces d'hydrocarbures sur les ailes et sur les pattes. Puis une trentaine d'oiseaux morts sur plusieurs plages, parfois des oiseaux migrateurs. Le pétrole serait-il celui du Tanio, épave qui gît à plus de 80 mètres de fond, à 25 milles (46 km) de l'île de Batz ?

Des fuites sur la coque

Mardi, la cellule plongée humaine et intervention sous la mer de la Marine nationale s'est rendue sur place, pour inspecter la coque, 40 ans après son naufrage. Elle a déployé un sous-marin téléguidé, le Diomède.

Deux plongées ont permis de détecter des fuites minimes et intermittentes d'hydrocarbures. Un échantillon a été prélevé, pour être analysé par le CEDRE à Brest, le centre de documentation et d'expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux. 

Une intervention pour colmater ?

Ces fuites viennent d'orifices percés pour pomper une partie de la cargaison du pétrole en 1980. Une quinzaine de trous avaient alors été réalisés dans la coque pour y installer des vannes. Dans deux cas, les vannes ont été arrachées. "La faisabilité d'une intervention ultérieure est à l'étude", affirme la Marine nationale, qui continue de surveiller le littoral, "aucune pollution en mer, ni sur le littoral, n'a été repérée."

Sur les oiseaux, du pétrole semblable à celui du Tanio

Les premières analyses du Cèdre, réalisées sur les hydrocarbures prélevés sur les oiseaux "montrent de grandes similarités entre l’hydrocarbure retrouvé sur les oiseaux et le fioul lourd transporté par le pétrolier Tanio, qui a coulé le 7 mars 1980 au large de l’île de Batz."

Il reste plus de 5.000 tonnes de pétrole à l'intérieur du Tanio

Le Tanio a coulé le 7 mars 1980, avec 28.600 tonnes de pétrole dans ses soutes. 10.000 tonnes s'étaient déversées en marée noire sur 200 km de côtes. Si la partie arrière a pu être remorquée jusqu'au Havre avec 7.500 tonnes de pétrole, la partie avant a coulé avec 10.000 tonnes de pétrole. Des opérations de pompage avaient permis de récupérer 5.100 tonnes de pétrole et de colmater les brèches.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu